Mercredi 24 Octobre 2018

lu 129 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

C'est une maison toute engourdie de sommeil que j'ai quitté ce matin, mari et enfants dormaient encore. J'étais la seule sur la route, je n'ai croisé aucune voiture. La brume des derniers jours a laissé la place au premier vrai brouillard d'automne. On n'y voyait rien, une vraie purée de pois comme on dit chez nous.


Clément a pris deux semaines de congès. Il n'y a pas beaucoup de frêt en ce moment et son exploitant lui a proposé soit de récupérer ses heures supplémentaires, soit de l'envoyer en renfort dans une autre agence. Une fois n'est pas coutume, et cela m'a étonnée, il a choisi de rester à la maison avec les petits. Il a besoin de souffler un peu, ces quelques jours de repos vont lui faire du bien. Robin est content, il va pouvoir bricoler avec son papa, et la puce n'ira pas à la crèche cette semaine. Je la mettrai sûrement lundi et mardi, pour permettre aux hommes de se faire une petite sortie tranquille.


Moi je n'ai pas de vacances. Si j'arrive à convaincre l'équipe de concentrer l'activité de la semaine prochaine sur 3 jours, nous pourrons tous faire le pont et profiter d'un long week-end. J'ai soumis l'idée hier, mais il faut attendre l'approbation de Godzilla, le grand gourou sans qui rien ne se fait ni se défait dans le service. A croire qu'ils ont tous été lobotomisés. Même s'il est d'accord - et je suis certaine qu'il l'est - il va prendre son temps pour donner sa réponse et va s'arranger pour me faire croire qu'il a dû user de toute son influence pour persuader ses collègues déjà convaincus d'avance. Il attendra ensuite que je le remercie chaleureusement de son aide précieuse, ce que je ne ferai bien sûr pas, mais ça ne fait rien il y croira. C'est le genre de petites tracasseries avec lesquelles je dois composer au quotidien si je veux maintenir un semblant de paix sociale.


On pourrait ainsi descendre chez Damien. Il nous attend et a promis à Robin qu'ils installeraient des hôtels à insectes et des nichoirs à oiseaux. Tiens ça me donne une idée, pour occuper le gamin je vais lui demander de me fabriquer des abris pour protéger les oiseaux cet hiver et de me les installer dans le jardin. Ca lui permettra d'allier sa passion pour les animaux à celle pour les travaux manuels.
J'emmènerai des confitures que Damien pourra vendre sur les marchés. La récolte de pommes, poires, mûres et coings a été abondante, j'ai pu faire des compotes - la puce adore pomme poire vanille - et l'armoire à confitures déborde. J'aime bien, ça me détend. Ca valorise les produits du jardin, c'est anti gaspi, et ça sent tellement bon quand ça cuit! On en mangerait!


L'idée de passer 4 jours dans le Vercors me réjouit. J'adore cette région, et en automne, avec toutes ces couleurs, les pentes escarpées des montagnes doivent encore être plus belles. Je me sens bien quand je suis là-bas, je déconnecte complètement au milieu de toute cette nature sauvage et préservée, parmi les animaux. Je m'y ressource.

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Addam
  • Ravioli
  • october
Partager l'écrit