Jeudi 13 Septembre 2018 - J H

lu 138 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Hier soir j’ai regardé en replay une très jolie émission. Une histoire très émouvante, celle du destin lié de Luna, un séquoia géant des forêts d’Amérique du Nord, et de Julia, la jeune femme qui a sauvé cet arbre de la destruction. J’avais déjà entendu parler de cette histoire, mais je n’en connaissais pas les détails.

Julia a tenu tête à une grosse société d’exploitation forestière en restant 738 jours perchée dans l’arbre afin d’empêcher son abatage et la destruction d’une parcelle de forêt primaire. Plus de deux années sans mettre pied à terre, deux années qui ont changé sa vie pour toujours. Les faits remontent à plus de 20 ans, cependant on sent encore énormément d’émotion dans le récit qu'en fait Julia. Elle a gagné la bataille, la forêt sera protégée et jamais plus aucun arbre ne sera tronçonné. J’ai rarement entendu un récit aussi touchant et j’ai trouvé cette femme extraordinaire. Elle m’a fait penser à Dian Fossey et à son action pour sauver les gorilles en Afrique. Quelle détermination et quel courage. J’ai toujours la plus grande admiration pour les gens qui se dévouent à une noble cause, humanitaire ou écologique, qui consacre leur existence à rendre le monde meilleur. Grâce à eux notre planète souffre un peu moins.

Une nuit, à la veille d'une violente tempête, alors que tout le monde était persuadé que la lutte était terminée, un groupe d'individus malveillants a attaqué Luna. L'arbre a été tronçonné aux deux tiers, le rendant ainsi vulnérable aux assauts du vent.
Des bénévoles ont soigné Luna, en le consolidant avec des câbles ancrés à des boulons. Sur ces derniers, deux lettres étaient gravées. Les initiales de Julia. C'est comme si, quelque part dans le grand livre de la vie, était écrit que ces deux là devaient un jour se rencontrer, et se sauver mutuellement. Poignant!

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Lettreperdue
  • Elisa01
Partager l'écrit