Jeudi 09 Août 2018

lu 133 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Elle change et progresse si vite ma petite princesse, je l'apprends par coeur, je n'en perds pas une miette.

Elle adore les poules. Il faut la voir s'animer et s'agiter quand elle les voit. Le matin je lui mets son petit chapeau de paille et on va ramasser les oeufs. On est à peine entrées dans le poulailler qu'elle commence à battre des jambes et à gazouiller en tendant les bras. Je m'accroupis pour qu'elle puisse voir les poules de plus près et les toucher, et alors elle nous offre un véritable concert de vocalises. Elle ne sait bien sûr pas ce que c'est, mais toutes ces petites boules pleines de plumes qui s'ébrouent et font de drôles de bruits l'amusent beaucoup.


La puce ne découvre pas seulement son environnement, elle découvre aussi les saveurs. J'ai commencé à intégrer un peu de légumes mixés dans son biberon. Courgettes et haricots verts passent comme une lettre à la poste, je crois qu'elle ne sent même pas la différence. Par contre, là où je rencontre un franc succès, c'est quand je lui laisse sucer des glaçons de jus de fruits pour la rafraichir. Pêche /melon et abricot/brugnon sont ses préférés. Je mélange les jus à de l'eau et je laisse prendre en granité dans des moules. Pas intérêt à lui retirer de la bouche tant qu'elle n'a pas décidé, sinon on se fait engueuler.


Je ne sais pas si à cet âge un enfant est conscient de son pouvoir de séduction, mais une chose est sûre, c'est que Stella charme son papa. Elle le retourne comme une crêpe. Elle commence à chouiner et dès qu'elle l'aperçois ou qu'elle entend sa voix, on ne la tient plus, plus rien ne compte. Il la prend dans ses bras et elle agrippe son tee-shirt en se serrant tout contre lui, il fond complètement.

Tu sais que je les imprime au fond de mon cœur ces précieuses images, car elles sont furtives, j' ouvre tout grand les yeux pour ne rien perdre.

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Addam
  • colombine
  • Aeliassa
Partager l'écrit