Vendredi 10 Août 2018

lu 122 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Maurice Carême
"C'est le temps béni des vacances.
Le vent fait des nœuds d'hirondelles.
Le jour est rond comme une amande.
Tout le village sent le miel.
Le soleil a pendu sa lampe
Juste au-dessus des vaches blanches".


Quelles sont instructives ces vacances, à tous points de vue!


Chez Damien il y a des ruches. Elles ne lui appartiennent pas, il a proposé ses terres à un apiculteur qui est venu installé ses essaims. C'est du donnant gagnant. L'un récolte le miel, l'autre a des petits commis qui pollinisent ses cultures.


Je pensais que la récolte du miel était facile, qu'il suffisait d'arriver devant le rucher avec son petit pot, d'y verser le précieux nectar, de fermer le couvercle et de remercier les braves petites ouvrières pour leur excellent travail, mais j'étais loin du compte. A la demande de Damien, l'apiculteur avait amené toutes les combinaisons dont il disposait et nous avons ainsi pu regarder au plus près comment cela se passait. En fait, il ne prélève que les cadres qu'il emmène ensuite à la miellerie (je suppose que c'est comme ça que ça s'appelle) où il procède à plusieurs manipulations avant de mettre en pots.

Ca me faisait toujours rire quand j'entendais parler de miel d'acacia, de miel de lavande ou de miel de sapin, je me demandais comment les apiculteurs faisaient pour savoir à quel endroit et quelles fleurs les abeilles avaient butiné. En fait, d'après ce que j'ai compris, c'est une question de saison et d'environnement.

Très pédagogue, l'apiculteur, qui organise des stages d'initiation, nous a fait découvrir toutes les étapes de la fabrication et tous les produits issus de la ruche. Tout le monde peut avoir une ruche dans son jardin, d'après lui c'est même une démarche citoyenne qui pourrait enrayer la disparition inquiétante des insectes pollinisateurs. Il s'est même proposé de nous mettre en contact avec des apiculteurs de notre région qui pourraient venir nous les installer. C'est intéressant, je crois qu'on va se laisser tenter, et même en parler à notre maire. Lui qui est toujours à la recherche d'idées originales, celle-ci pourrait bien retenir son attention.

What time is it? Ah déjà! Bon allez, apéro!

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • october
  • Mavieselonmoi 2.0
  • Addam
Partager l'écrit