Vendredi 06 Juillet 2018

lu 137 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Les moissonneuses tournent à plein régime et ronronnent jusqu'à des heures indues. Et même si je peste contre tous ces tracteurs qui n'avancent pas et bouchent la visibilité, j'adore la saison des moissons. C'est tellement beau un épi de blé, et tellement symbolique. Ferme les yeux Journal, et imagine : tu te promène dans un champ de blé fraichement coupé, tu sens l'odeur si particulière de la terre qui vient d'être travaillée, tu hume la paille et tu admire sa jolie couleur dorée, et tu rêve déjà au bon pain que tu vas pouvoir déguster. Voila, c'était ma petite pensée poétique du jour, tu as fait un beau voyage, j'espère!

Aujourd’hui Odile a emmené la puce à son club de couture. La demoiselle est revenue avec un joli tablier et un foulard noué dans les cheveux, une vraie petite fermière. On l'aurait cru tout droit sortie d'un épisode de La petite maison dans la prairie. Elle a eu 11 mamies pour elle toute seule, autant de paires de bras, des bisous et des papouilles à ne plus savoir où donner des joues.

Odile est adorable, vraiment j’ai une voisine en or. C’est elle qui a insisté pour que je lui confie Stella, elle voulait même la garder tout l’été et si je l’avais écoutée, elle voulait être sa nounou à plein temps. Mais Odile a quand même 65 ans, elle a sa vie, ses activités, un compagnon aussi et je ne voulais pas abuser de sa gentillesse. J’avais aussi promis à Tarik et Mika qu’ils garderaient leur filleule jusqu’à son entrée à la crèche, je ne pouvais pas me désister, ils sont tellement heureux à l’idée de pouponner. Ils lui ont aménagé une chambre, une salle de jeu, je leur aurai brisé le cœur en revenant sur ma parole.

Quand je pense que mes parents ont refusé de garder leur petite fille, même cette semaine pour me dépanner.

« Quand on fait des gosses, on assume. On ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre, le fond de commerce et le sourire de la crémière en prime ». Ok papa, j’ai bien compris le message, maternité = femme au foyer. Je saurai me souvenir de ça quand tu me demanderas d’aller surveiller ta maison et m’occuper de ton jardin quand tu partiras en vacances, 8 fois dans l’année. Jardiner ou voyager, il faut choisir, voilà ce que je te répondrai.

Il est encore dans une mauvaise période, d’habitude sa dépression saisonnière arrive à l’entrée de l’hiver, cette année elle est en avance. Tant pis pour lui, il perd gros. Stella ne restera pas bébé toute sa vie, donc s’il veut la voir grandir, changer, s’épanouir, s’ouvrir au monde et aux autres, créer des liens et des attaches solides, c’est maintenant ou c’est maintenant.

Il ne viendra pas se plaindre, on récolte ce que l’on sème (s’aime).

Allez, changeons de sujet, celui-ci me rend trop triste.

Robin arrive ce soir avec sa grand-mère. Nelly m’a demandé si elle pouvait rester jusqu’à mercredi pour passer un peu de temps avec la puce. Ce sera week-end avec belle maman, donc. Ca me fait tout bizarre de l'appeler ainsi, elle n'a que 6 ans de plus que moi.

7
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Mavieselonmoi 2.0
  • Philophobia
  • Black Magic Girl
  • Lolita01
  • colombine
  • Scy
  • Onyx
Partager l'écrit