Lundi 09 Avril 2018

lu 199 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Robin est arrivé, nous allons passer ces deux prochaines semaines en famille. J'adore! Nous avons fait garde alternée ce week-end. Samedi Clément s'est occupé de Robin et Stella, et dimanche je suis restée à la maison avec la puce pendant que les garçons sont sortis entre "mecs".


Cela faisait bien longtemps qu'on ne s'était pas fait une sortie entre filles. Pas par manque d'envie, plutôt par manque de temps. Patricia est surbookée, Magalie consacre tout son temps à ses jumeaux, Sabine et moi sommes désormais en couple donc beaucoup moins disponibles. Alors quand Pat a proposé une virée entre filles, on a toutes entouré la date du 7 avril sur notre calendrier pour être certaines de ne rien prévoir d'autre ce jour là. Elle a dit qu'elle passait me prendre à 11h30, j'étais fin prête car lorsque Pat dit 11h30, ce n'est pas 11h32. Elle ne supporte pas le manque de ponctualité, ça la met en rogne.

Nous avons déjeuné en terrasse, dans une saladerie, ça me convenait très bien, du moment qu'il y a de la verdure, ça me va. D'habitude Pat est plutôt restaurant gastronomique, mais en ce moment elle fait attention à sa ligne. Pour leur 10 ans de mariage, elle fait une surprise à son mari : un voyage de 2 semaines au Brésil, et elle veut être, comment elle dit déjà? canonnissime sur les plages de Rio, donc salades et eau plate. Très objectivement, je ne vois pas ce qu'elle a à perdre, elle a un corps parfait et sans faire d'efforts, c'est ce qui m'énerve le plus. Elle ne fait pas de sport et elle a un appétit d'ogre. C'est pas juste, rien qu'à regarder un Paris Brest dans la vitrine du pâtissier, j'ai déjà pris 2 kg. Question de métabolisme sans doute.

On était tranquille dans ce petit restau, il n'y avait pas trop de monde. Nous avons donc pu chuchoter, bavarder, papoter sans risquer un rapport de chez Monsieur Fotoin, hi, hi, hi.

Ensuite Pat nous a emmené au spa oriental. Alors là Journal, j'ai voyagé. En première classe hein, parce que vu les tarifs ... Bon on ne peut pas s'offrir ça tous les jours mais une petite folie de temps en temps, ça ne va pas non plus nous mettre sur la paille.

Thé à la menthe, musique, vapeurs parfumées, je fermais les yeux et j'étais à Ispahan. Nous avons été traitées comme des reines, enfin non des sultanes. Hammam, gommage au sel et à l'huile d'argan, enveloppement au rhassoul, massage, soin du visage, beauté des mains et des pieds, chaque centimètre carré de notre corps a été dorloté. On est sorties de là légères, détendues, exfoliées, douces et parfumées. Nos hommes ont adoré.

Nos hommes justement, il en a beaucoup été question pendant cette journée, leurs oreilles ont dû siffler. Cela rapproche d'infuser a demi nues dans un bain aux pétales de rose. Et lorsqu'on se retrouve tout aussi peu vêtues sur des tables de massage, les langues se délient. C'est Sabine qui a appuyé sur le starter, elle était déchainée. Elle a demandé à sa masseuse de porter une attention particulière à ses arpions, c'est le mot qu'elle a employé, car Jérôme, son chéri, était fétichiste des pieds. Il kiffe les orteils, ça le met dans un état pas possible. On s'est toutes levées d'un bond de notre table, on s'est regardées et on est parties dans un fou rire à en attraper mal au bide, même les masseuses n'en pouvaient plus. Il faut dire que les petits détails croustillants de son intimité avec Jérôme racontés avec la gouaille de Sabine, ça vaut son pesant d'or. Elle est très douée pour faire tomber les inhibitions, c'était la journée du lâcher prise. Elle a réussit à faire avouer à chacune, esthéticiennes incluses, ce qui rendait leur mari fou de désir. Très coquin tout ça ... Si un jour je suis en manque d'imagination, ou si la libido de mon homme connaît un petit coup de mou, je saurai où trouver l'inspiration.

On s'est tellement amusé que j'en ai oublié que c'était ma première journée sans bébé. Han! c'est normal ça, de ne pas penser à son bébé de toute la journée? Enfin si, j'ai pensé à elle, ce que je veux dire c'est que ça n'a pas été trop difficile de ne pas l'avoir avec moi. Depuis qu'elle est née, je ne l'ai pas quittée une seule seconde, et là je passe presque huit heures sans la voir, juste pour m'occuper de moi, donc je culpabilise un peu. J'ai demandé aux filles ce qu'elles en pensaient, elles se sont foutues de ma gueule : "Quoi? Mère indigne! Bourreau d'enfant! Ouiiiiii, c'est normal, c'est parce que tu as une confiance totale en son papa, qui la garde. Et aussi parce que tu n'es pas qu'une maman, tu es aussi une femme, qui a besoin de prendre un peu de temps pour elle, pour être une encore meilleure maman. Tu crois qu'ils sont où, nos enfants?". Ouais, mais quand même ...

Bon, elle n'avait pas du tout l'air traumatisée quand je suis rentrée, son papa a assuré comme une bête, mais ça je n'en doutais pas. Il m'a dit qu'il avait adoré, mais que je lui avais trop manqué. Rhôôô, c'est pas adorable ça peut-être, ça méritait pas une petite récompense? J'aurai peut-être dû essayer le coup des pieds, pour voir quel effet ça lui fait. Bon Marie, reprends toi, tu t'égare!


Robin est en vacances. Hier il a passé la journée avec son père. Ils sont allés en ville assister à des spectacles de rue : concert hip hop, graffiti, danses, skate, street food . Ils ont du bien se lâcher sur la mal bouffe les gaillards. Ils se sont éclatés. Clément aussi a fait une petite folie, il a offert un graffiti à Robin, une fresque pour décorer le mur de sa chambre. Le gamin en rêvait, t'imagine même pas dans quel état d'excitation il était en rentrant. C'est vrai que c'est top aussi de faire des activités chacun de son côté. On a plein de choses à se raconter, on donne envie à l'autre, on se manque aussi. Expériences à renouveler. Et puis c'est bien que Robin passe du temps rien qu'avec son père, ils ne se voient pas souvent, il faut qu'ils en profitent.


Je n'ai pas trouvé beaucoup d'activités pour l'occuper pendant ses vacances.
Demain Jean-Claude, l'ami de notre voisine, l'a invité à l'accompagner à la pêche et jeudi je l'emmènerai à la piscine. Ce week end, sortie en famille, nous irons visiter le fort de la Pompelle ou le Chemin des Dames. Il pourra y puiser de quoi alimenter son exposé sur la Première Guerre Mondiale. Et d'ici la semaine prochaine, j'aurai bien trouvé quelques idées de sorties sympas.

4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • etoiledesneiges
  • colombine
  • Scy
  • Onsemiro Yegrina
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !