Samedi 24 Mars 2018

lu 195 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Des yeux qui font baisser les miens,
Un rire qui se perd sur sa bouche,
Voila le portrait sans retouche
De l'homme auquel j'appartiens.

La maison d'à côté vient d'être achetée, notre nouveau voisin a tout défriché et nous a demandé si on voulait le débarrasser de tout le bois dont il ne sait que faire. Il a tout débité et nous l'échange contre un coup de main pour le nettoyage de son terrain. Clément adore travailler dehors, le rat des villes avait donc une âme de rat des champs.

Ce midi, il nous a fait un feu au milieu de grosses pierres pour faire griller les truites que Jean-Claude, l'ami de notre voisine, nous a ramené de sa pêche. On s'est fait cuire des pommes de terre dans la braise, rôtir un camembert dans sa boîte avec des herbes, étalé sur une tranche de pain c'est délicieux. On s'est régalé. Assis au soleil, la puce installée près de nous, dans son transat, à écouter les oiseux chanter et se disputer la même brindille pour confectionner le nid, on était bien comme tout. Un avant goût d'été.

Là je l'observe par la fenêtre mon petit mari. Il s'est pris de passion pour la vie à la campagne, Il me fait rire quand il joue les gentlemen farmer, le bonnet vissé sur la tête, chaussé de bottes en caoutchouc, perdu dans son vieux pull trop grand. Il est assez habile dans le maniement de la brouette je dois dire.

Ah, le voila qui s'assoit. je suis sûre qu'il va se griller une petite cibiche, Gagné! il a sorti son briquet. J'adore cette manière qu'il a de porter la cigarette à ses lèvres, en l'enveloppant de ses mains pour l'allumer, c'est très sensuel. Il ne fume presque plus mais la clope de 16h et celle qui accompagne le petit café d'après déjeuner sont sacrées.

Quand on s'est rencontré, il fumait plus de deux paquets par jour, pour tuer le temps au volant comme il disait. Du jour au lendemain, il a décidé de diminuer drastiquement sa consommation. Quand on lui demande si ça n'a pas été trop difficile, il répond que non, que désormais il a de bonnes raisons de vouloir rester en bonne santé. J'espère que j'en suis une. Maintenant, en conduisant, il apprend les langues étrangères. C'est bon pour ses neurones, pratique pour son métier, et salutaire pour ses poumons. Il parlait déjà très bien anglais et italien, et là il s'est mis à l'espagnol. Cela lui permet aussi de préparer sa reconversion professionnelle, car il ne tient pas à passer sa vie sur les routes. Quand il en aura fait le tour et qu'il en aura vraiment assez, il sera ainsi prêt à occuper un poste sédentaire, comme ordonnanceur ou agent de dispatch. Il compte reprendre des études d'ailleurs, pour y arriver. J'avoues qu'il m'impressionne, je ne lui connaissait pas cette volonté. Enfin celle de vouloir prendre sa vie en main et de ne plus la laisser filer sans en attendre rien.

Je te parie ma chemise Journal, qu'il va rentrer dans moins de 20 mn. Cela fait deux heures qu'il n'a pas vu son "BéBéDoux", il ne va pas tenir bien longtemps. Il reprend le boulot lundi, je ne sais pas comment il va faire.


Bingo Journal! le voilà qui pose ses gants. Je le soupçonne d'avoir mis une alerte sur son téléphone pour lui rappeler l'heure des biberons.

9
+1
Ils aiment cet écrit :
  • DocJuju
  • Lolita01
  • etoiledesneiges
  • Scy
  • colombine
  • october
  • Elisa01
  • Titia7
  • Titus
Partager l'écrit