Mercredi 04 Octobre 2017

lu 579 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

La route que j'empreinte pour me rendre au travail traverse une immense forêt. Les arbres ont déjà revêtu leur chapeau couleur d'ambre, et le vent qui s'engouffre dans leurs branches fait virevolter des brassées de feuilles orangées. La nature se déshabille avant de plonger dans un long sommeil. J'aime l'automne, cette saison va très bien aux âmes mélancoliques.

Tout à l'heure je suis allée me promener avec Monsieur. Nous avons traversé le pré qui longe la maison pour rejoindre le bosquet en contre-bas. Il faisait un peu frais, mais on était bien. Quel pétochard ce petit chien! Il sursaute chaque fois qu'il entend les bogues de châtaignes tomber au sol. Il y en avait tout un tapis. J'en ai ramassé pour préparer une soupe, et en faire griller quelques unes. J'y retournerais demain avec un panier pour en ramasser d'autres, si les sangliers n'ont pas tout avalé pendant nuit. Il doit y en avoir toute une tribu, vu le nombre de traces laissées dans la boue. BBPoilu me fait rire quand il se prend pour un chien de chasse : œil vif, arrière train levé, museau collé au sol ... il est plein de bonne volonté, ça se voit. Mais son courage est proportionnel à sa taille, et il mesure 25 cm au garrot. Il s'est rabattu sur une taupière, qui abrite un gibier certes moins imposant, mais tout aussi attrayant pour un aussi fin limier.

Nous sommes rentrés alors que le jour commençait à décliner. La silhouette des arbres dessinait des ombres chinoises devant un rideau de nuages roses et mauves. C'est pour ça aussi que j'aime l'automne. La lumière est différente, plus tamisée, intimiste.

Avant de fermer les volets, je suis restée à regarder la façade de la maison, envahie de vigne vierge. Elle a de la gueule quand même cette baraque! J'aime vivre ici, c'est si paisible.

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Nisan
  • etoiledesneiges
Partager l'écrit