Les bailleurs de bonheur

lu 44 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
Date sur la ligne du temps : 10 Juillet 2019

Les bailleurs de bonheur

J'ai frappé à la porte du bonheur,
Aux mille et une senteurs,
J'ai longtemps attendu,
Quand une voix m'a répondu:
- Qui c'est? Tu viens de la part de qui?
- Je viens de la part de l'esprit qui habite le maquis,
De la part de la soif qui habite mes envies,
De la part de l'étoile du nord qui va naître,
De la part du destin qui m'a envoyé paître.
Je ne suis qu'un simple candidat au bonheur,
Fuyant par tous les moyens le malheur.
Le pourvoyeur m'a répondu à la va vite,
Que tous les bailleurs ont fait faillite.
Il ajouta : - De grâce, cher voyageur solitaire,
Tu m'as l'air d'un pauvre hère de prolétaire,
On peut te prendre pour un hors la loi,
Et ta quête du bonheur ça rime à quoi?
- "Je suis en quête de félicité.
Qui permet de chasser le dédain et l'anxiété,
D'esquiver le malheur
Et de planer par dessus les hauteurs.
Voilà bien à quoi ça rime.
Ça rime à traverser la nuit éternelle,
À entretenir la flamme sempiternelle,
De tous les petits espoirs naissants,
À ne pas être un simple chiffre parmi les passants.
- Sache mon fils que les sentiers du bonheur
Sont sinueux et escarpés, et si par malheur
On s'y perd, on finit toujours sa course
Au point de départ, sans la moindre ressource.
Toutefois, je t'avoue
Que la chance est le bien le mieux partagé entre nous.
Le bonheur cherche-le au fond de toi-même,
A l'écoute d'un être cher qui te dit "je t'aime".
Il est bien tapi au fond de ton être,
Il suffit d'une étincelle pour le faire naître.
Le bonheur est au bout d'un bras vaillant,
qui peut te métamorphoser en prince charmant.
C'est une pensée libre, c'est un chant de merle,
C'est une volonté insoumise qui déferle.
Le bonheur ne tient pas à une prière
Emanant d'un monastère où d'une tanière,
Une prière qu'on marmonne le soir,
Quand on est seul et qu'on broie du noir.
Le bonheur peut hanter une simple chaumière.
Le bonheur c'est comme une lumière
Qui surgit à l'horizon,
Pour les lève-tôt jouissant de la raison.
Il est d'humeur enjoué et allègre,
Là où l'argent trône, le bonheur sort et se désintègre.

D.M "Au clair du soleil".

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Beppino
  • mon courrier
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !