Des mots avant la tombé de la nuit

lu 16 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

celle qui m'a sauvé et celle à qui j'ai ouvert mon coeur m'a dit ceci un jour dans son cabinet; ton coeur était gelé.
Mon coeur à toujours était gelé, gelé par une solitude qui est la depuis bébé.
Je me souviens de chaque pleure, je sanglot toujours avec la même intensité car ce n'ai pas m'a vie en elle même qui est dure.
Je me sens seule quand je regarde au loin, comme si une partie de moi se trouvais bien ailleurs et elle est si belle et brillante que j'aimerai la retrouver.
La terre n'ai pas ma maison, des briques et un toit non plus, une famille non plus, un individu c'est encore pire que ce lointain chagrin.
Je me sens comme un extraterrestre abandonné parce que l'univers n'a nul par d'autre à me proposer.
J'ai le droit de me sentir triste et d'être incomprise et incompatible à ce monde et ses gens.
Pourquoi mon âme m'a montrer mes vies antérieure, pour me faire réalisé que j'ai bien eu cette personne qui m'a gâté et qui m'a aimer telle que je suis...? Ou pour me rendre encore plus misérable.
J'ai projeté mon esprit très loin d'ici jusqu'à me séparer de mes moi intérieure, jusqu'à trouver ma maison et comprendre se qui me rend si seule alors que je suis entourer.
Même si mes journée sont se quelles sont je crois que je me rend plus compte de ma solitude.
Je déteste la vie et j'ai peur de mourir, si ont me tendait une arme sans aucune hésitation je me suiciderai.
Quel intérêt il y a t'il de vivre quand personne ne peux répondre à des questions existentielles? Les adultes ne s'en poses jamais c'est pour ça qu'ils sont comme des idiot quand leurs enfant leurs sort une belle question...
C'est pas compliqué de se demander des tas de choses mais les gens ont peur de se genre de partage, il préfère vivre simplement mais ca se serait si les hommes vivait simplement sans faire du mal.
La nature va devenir irrespirable et les gens vont mourir de maladie?
Les arbres ne s'adapte pas comme nous, ils résiste comme nous mais les gens n'on même plus odorat pour réalisé la puanteur dans l'air, le pire c'est sur les autoroutes, il y a pas un seul trajet qui me rend pas malade en voiture, sur les voie de repos sur les autoroutes, j'ai envie de mettre une épingle à linge sur le nez sans avoir aucune gêne.
Je suis bien contente de pouvoir oxygénée quand je cours et encore il y a pas beaucoup de coins qui sont respirable, je vie en campagne et tout n'ai pas hyper oxygénée.
Ça doit pas envie de faire l'amour entre les mentalités et la pollution, tout devient sale, limite il faudrait se désinfecter et se laver les mains tout au long de la journée.
Quand jetais petite je faisais déjà attention au microbes mais la c'est plus possible de les évité même si je suis toute seule, la planète en peux plus, tout comme moi.
Je suis bien triste, je ne veux plus essayé d'être forte, je suis dégouté.
Je m'ennuie mais je suis bonne à rien..., tu met tonne que j'ai le temps de médité et regardé le ciels sans pensé à personne, personne ne me viens à l'esprit c'est terrible.
Je crois que je commence à me rendre compte de la solitude sauf que sa me fait rien je suis habituer.
Demain je n'ai rien de prévu génial... J'ai le temps de pensé à m'a mort.

Ceux qui traite les autres de fou ou qui conseil d'aller voir un psy a quoi sa sert qu'ils parle ?

J'ai envie de mettre ma colère dans le suicide car j'en n'ai marre d'être insulté, les psys c'est fait pour tout le monde, la perfection existe pas c'est se qu'on dit tous.

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !