AHHHH !

lu 26 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Il faut que je te racontes ! Lucina... Il faut avant que je pleure c’est pourtant une simple dispute avec mon frère encore et toujours c’est juste que je ne le supporte plus, plus personne ne le supporte alors voilà j’ai envie de d’écrire les choses de manière brute en étant complètement submergé par mes émotions.

C’est juste que voilà, mon frère s’est réveillé et il à pété un câble à cause de la salle de bain bref il s´en n’ai pris à ma mère, ils sont disputés et mon frère à finis par insulter ma mère pour pas changer j’ai tellement de haine...

Puis ensuite il à finis par dire, « et l’autre elle va encore gigoter toute la nuit » ok alors là il faut que je te résume, mon lit grinçait parce que c'était à cause des lattes en fer j’ai changé les lattes mais ça grinçais encore j’en pouvais plus j’ai finis par foutre mon matelas par terre. Et a mon grand étonnement ça me convient de dormir par terre j’ai pas de problème particulier avec ça.

Bref j’ai cru que il faisait référence à ça, il m’as regardé une micro seconde je crois j’était en train de tricoter en contenant ma colère en me disant.

« Quoi ?! J’ai mis mon matelas par terre et ça lui convient PAS ?! »

Alors je lui est dis « Y’a quoi ? » ou un truc du genre c’est terrible mais après une dispute il m’arrive de me souvenir à peine de mes paroles tellement j’étais dans l´émotions.

Puta### en vrai je sais plus du tout ce qu’on sais s’est dis sauf dans les grandes lignes il m’as redis le « Voilà tu t´es fait baisé la bas t’as la confiance à 100% » juste parce que j’ose exprimer mon non contentement je m’en fiche je vais lui pourrir la gue### à ce consanguin dire que il est lui aussi AB+ j’ai tellement honte d'être du même sang que lui...

Il m’as aussi dis « Avec ton putain de pif au milieu du visage » ça c’est les insultes de cassos sérieusement limite il est comme ma mère, ma mère aussi insulte sur le physique c’est tellement lâche et puéril. OK ! Quand on s’engueule on parle hyper fort mais au grand jamais je l’insulte c’est trop un fils de chien.

Et le pire apparemment c’est que il râlait, et j’ai pris ça comme une attaque personnelle mais a force c’est chiant les murs de nos chambres sont fins... Et moi aussi je l’entends rire, bailler se retourner dans son sommeille je le hais tellement si tu savais... Je le hais je le hais...

Je hais cette famille, cette mère toxique et frustré qui hésite pas à foutre mes affaires dans des sacs poubelles quand ça lui chante de m’insulter, ce père alcoolique qui se plaint qui est colérique et juste remplie de colère et mon ainé qui est malade ! Je sais que avant je disais que il était juste mal éduqué mais aujourd’hui je veux bien croire que ce mec est juste fou qu’il a juste un problème psychiatrique...

Vivement que j’appelle C pour enfin pleurer je retiens mes larmes parce que j’ai pas envie que ma mère le remarque. Mais tu sais je commence à croire que mon existence est une erreur parce que des êtres pas stable psychologiquement qui font des enfants ce sont juste des erreurs.

J'hésite beaucoup sur mon futur si une fois seule je mentirais aux autres en leurs disant que ma mère et mon père sont morts et que je n’ai pas de frère et que le reste de ma famille aussi... C’est sûr que c’est plus facile de dire ça que de raconter tout ses malheurs.

Dire que ils sont tous morts et couper les ponts juste parler de ma tante et de ma cousine ça me suffit perso...

Je sais que je ne veux pas me marier j’ai assez vue mes parents se déchirer l’un autre, le mariage c’était carrément une prison pour l’un et l’autre, je veux ma liberté aussi... Je ne veux pas être prisonnière comme ma mère. Je ne veux pas non plus sacrifier ma vie ou une partie de ma vie avec des enfants.

De toute manière mon monde s’est déjà effondré une fois alors peut importe

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • mioche
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !