Trop sensible ?

lu 49 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

J’ai pleuré aujourd’hui et je m’en suis voulue, normalement je pleure pour une raison problème familial, mauvaise journée etc. Mais là j’étais triste d’être aussi faible ? je pleurais et des tas de mauvais souvenir sont revenus..

Surtout les mots de M, quand je lui expliquais pour AS elle m’as dis « tu est trop sensible.. »

C’est pas la première fois qu’on me dis ça, dans ces moments là j’ai envie de pousser la personne de lui faire mal, pour qu’elle comprenne ce que je ressente..

Pourquoi ça serait moi la personne trop sensible dans l’histoire ?

Je me suis mise à la détester par son manque d’empathie encore maintenant quand j’y repense j’ai la haine, c’est beaucoup trop facile de dire ça vu que elle n’était pas à ma place.

Je sais pas...

Chaque fois que j’essaye de trouver un peu de réconfort et d’empathie je me heurte à un mur chez certain pour M... Je la vois comme un esprit simple pas capable de rassurer ou de consoler autrui... Oui je me permets de dire ça, car quand j’ai écouté ses problèmes la dernière fois il était minime bien différent des miens...

Oublie de toute manière je sais que c’est la haine qui me fait écrire tout ça..

C’est difficile, les autres j’ai l’impression qu’ils ne pleure jamais peut-importe les situations je parles notamment de ma famille.. Qu’ils sont comme une tige de bambou bien solide peut importe la météo ils tiennent... Alors que moi j’ai l’impression d’être différente d’eux et c’est dur parce que je me sens incomprise.

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit
Oxymore
Oxymore :

Les autres ne veulent pas montrer leurs faiblesses, mais crois moi, ils sont aussi triste à leur façon, et pleurent probablement en cachette. (ou alirs ils se retiennent et transforment leur tristesse en colère ou en haine)

Lustig Hinkston
Lustig Hinkston :

@Oxymore : J’imagine... Mais c’est surtout à cause du manque d’empathie que je pense ça.