Bi

lu 63 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Hey Lucina,

Aujourd’hui je voulais te parler d’une vidéo que je viens de voir c’était une fille qui résumait des témoignages d’homophobie.

J’ai trouvé ça triste parce que les réactions des homophobe étaient tellement violentes j’ai rédigé un commentaire en disant que pour ma part je n’avais pas ressenti ce besoin de faire mon comming out.

Parce que pour moi bizarrement c’est comme si tout le monde savait bien sûr ce n’est pas le cas mais en fait je m’en fiche si quelqu’un sait ou non ça ne regarde que moi. Et puis je trouve le but de faire son comming out je sais pas... J’aime pas le concept de base quand un mec est hetero il va pas le crier sur tout les toits ou l’annoncer à ses parents. Il y’a quelque chose qui me dérange la dedans.

Mes amies très proches savent au début je croyais que j’était lesbienne, parce que chaque fille que j’admirais était jolie à mes yeux. Il y’a quelque chose de beau qui m’attire chez elle.

Et puis en regardant les garçons d’un peu plus près il m’attirait aussi mais c’était différent des filles.

Pendant longtemps j’ai essayé de tâter le terrain avec ma tante ou voir ma cousine, et impossible de leurs dire j’imagine déjà les réactions.. Surtout ma cousine en mode « Ah bon ? Depuis quand ? C’est depuis que t’es aller sur Reims c’est ça ? » en fait...

C’est triste de dire ça mais.. Ma famille ne me connais pas elle connaît juste ma carapace autrement dis la timidité et mon introversion et c’est pas plus mal au final.. Parce que il serai sûrement surpris de beaucoup de chose surtout ma cousine..

Je pense souvent à elle, parce que à un moment je croyais que elle était aussi ouverte d’esprit que moi.. Eh bien non, et puis elle ne me connais pas elle non plus. Une fois elle est venue pour m’emmener en vacances je ne sais où elle discutait avec ma mère, et j’avais rejoint la conversation et j’étais tellement dedans que j’ai finis par dire une injures.

« Mais... C’est Reims qui t’as rendus comme ça ? »

Elle à finis par me dire ça.. Je déteste qu’on me disent ça qu’on pense que je suis influençable par rapport à mes relations. C’est là que la haute estime que j’avais pour ma cousine à dégringolé.. Et encore plus quand je lui parlais de la fille sur Reims qui me draguais ses propos...

« tu trouves pas que y’a de plus en plus d’homosexuelle ? »

J’ai finis par répondre que non, que ça à toujours été comme ça sauf que avant c’était risqué de le dire...

« Non mais d’accord... Mais quand même »

Dans ces cas là il vaut mieux ne rien répondre, comme si c’était à moi de refaire leurs éducations et de leurs ouvrir l’esprit... Je plains leurs éducations remplis de clichés enfin bref..

Si jamais je tombe amoureuse d’une fille je préfère encore l’exilé avec elle à l’autre bout du monde que d’entendre certain propos.

Vivons heureux vivons cachés... C’est tellement ça...

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Oxymore
  • Indy
  • Diversité
Partager l'écrit
Oxymore
Oxymore :

Je rejoins parfaitement ton avis sur le coming out!
Est ce que les végétariens le crient sur les toits? Est ce que chaque style de pensée "différent de la norme" ressens le besoin de clamer haut et fort leur différence? Non. On est des humains avant tout, avec nos différences, nos points communs.

Pour l'impression que "y a de plus en plus d'homos", j'ai tendance à dire que les racistes disent "il y a de plus en plus d'étrangers" aussi et je m'aperçois que, moi qui n'aime pas les pigeons hors des villes(l'animal, car ils "prennent la place" des autres oiseaux, a cause, entre autres de l'agrandissement des habitations au détriment des forets et champs) je me surprend a avoir l'impression qu'il y en a de plus en plus (Difficile a dire si c'est vrai ou pas, i n'y a pas de statistiques là dessus) Donc j'imagine qu'on a tendance à remarquer de plus en plus souvent les choses qu'on ne tolère pas.

D'ailleurs pour les homos "dans le temps", il me semble que bien des rois étaient accompagnés de leurs mignions...