Amsterdam

lu 58 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Hey Lucina,

Aujourd’hui il faut que je te parles du rêve que j’ai fais hier soir heureusement j’ai prise des notes ce matin.

J’étais dans un endroit chaleureux avec le groupe Daughter, Remi le bassiste était venue avec un papier dans la main avec une espèce de code je me rappelle à peine des numéros et des lettres. Il à donné ce morceau de papier à Elena la chanteuse elle s’est mis à sourire et à écrire une petite phrase dessus.

Le groupe c’est mis à jouer une musique éthique, puis à la fin un peu de classique j’ai vu Eléna pleurer, je crois que moi aussi j’ai pleuré.

À la fin de la musique le groupe est parti en me proposant de venir j’ai refusé encore émue ils m’ont taquiné en me disant que j’étais trop sensible je me souviens de leurs sourire surtout celui de Rémi.

Cette ambiance c’était tellement frais et tout et en même pleine d’émotion c’est difficile à décrire le groupe est partie un des membre du groupe à mis le papier dans mon sac à dos et ils sont partie...

Quelque minutes après leurs départ le vent c’est mis à souffler les murs de la cabane n’était pas assez isolée il s’est mis aussi à pleuvoir il s’est mis à faire rapidement froid sur le coup j’ai pensé « Si Weiss aurait été là je l’aurais prise dans mes bras, ou je serai partie rapidement avec lui ».

J’ai ouvert la fenêtre, j’ai sentie que j’étais en terre étrangère que je n’étais plus en France, la fenêtre donnait sur un jardin j’ai vu un jeune homme et je lui est demandé où était l’aéroport, on parlait mi anglais mi français.

Il m’as rapidement dis que je me trouvais un Londre et pendant un instant sans savoir pourquoi j’ai touché sa main elle était rugueuse comme celle MC il à finis par me prendre les deux mains j’ai souris et lui aussi.

Sans savoir comment du pourquoi j’étais dans l’aéroport avec la famille du garçon que je venais de rencontrer bizarrement l’aéroport était anormalement blindé de monde. j’ai enlacé sa soeur un peu trop tendrement puis j’ai dis que je revenais pour prendre mes affaires.

Mais je ne suis jamais revenue à la place j’ai été arrêté par la douane, j’ai été embarqué dans une voiture avec deux agents, j’ai sentie que quelque chose n’allait pas un des agents à détruit ma carte bancaire et ma carte d’identité.

Dans le véhicule y avait mes deux sacs à dos donc l’un jaune et l’autre noir.

J’ignorais ou on allait, et j’ignore comment j’ai fais mais j’ai tué d’un des agents celui qui avait détruit mes papiers et ma CB.

Par la suite, l’agent qui conduisait à arrêter la voiture, j’en n’ai profité pour sortir et demander de l’aide auprès d’une automobiliste mais elle n’en avait rien à faire, quand je me suis retourné j’ai bousculé une fille elle semblait comme moi, l’autre agent à sortie son arme de service pour nous tiré dessus on s’est mis derrière les buissons il à finis par partir autre part...

La fille que je venais de rencontrer ma vite proposé de montrer dans sa voiture mais juste avant de monter suis vite allé dans la voiture de l’agent pour récupérer le morceau de papier sur lequel était écrit le code et la phrase Elena j’ai vite rejoint la voiture de l’autre fille et on n’est partie...

C’était tellement bizarre maintenant que j’y repense, quand je suis partie dans la voiture de cette fille j’ai eu l’impression que je pouvais compté sur elle peux importe les situations, et quand j’ai pris le papier pourquoi juste ça ?

J’ai même pas hésité une seconde je ne me suis même pas retourné pour réfléchir à ce que je laissait derrière moi.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Bonne Nuit sale ****!
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !