Mettre un rêve entre parenthèses

lu 27 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

J,

Compostelle on peut oublier... J'ai passé mon IRM hier : rupture complète du ligament croisé antérieur. Tu m'étonnes que j'ai encore des instabilités et le genou qui part en cacahuète trois fois par jour... Je sais pas trop ce qui m'attend, possiblement une opération, dans tous les cas beaucoup de rééducation... Je vois le médecin vendredi, on avisera à ce moment là. Apparemment l'opération n'est pas systématique, et ça dépend de plein de facteurs. Donc je vais faire confiance à l'avis du médecin. Et si je dois me faite opérer, j'en ai pour six mois de rééducation, alors l'entraînement pour Compostelle c'est mort. Je vais pas faire 1800 km à pied avec un genou qui n'est pas au top... à moins que ça soit considéré comme la rééducation ultime ? Je préfère couper court à mes espoirs et me dire qu'au moins, ça m'est arrivé au bon moment : pile pendant mon interruption d'études. Je vais pouvoir me consacrer à ma remise en forme à 100%. Donc voilà, je suis triste... une fois de plus ce rêve du chemin est mis entre parenthèses pour une durée indéterminée.

À part ça j'ai mon frangin à la maison depuis hier ! C'est cool de le voir, ça faisait longtemps. Depuis son anniversaire en Mai je crois. Il a l'air motivé pour l'année prochaine, trouver un petit boulot et prendre des cours du soir pour avoir un équivalent du bac. Hier soir on a fait un jeu de société tous les trois avec mon chéri. C'était sympa.

Là je suis au lit. Je me suis levée comme tous les matins. Mais... je suis retournée dans le lit après mon petit déj. Flemme. Je suis fatiguée, j'ai mal dormi, j'ai vraiment pas envie d'aller chez ma tante aujourd'hui... je pense que je vais me rendormir jusqu'à 9h. Même si je sais que c'est une mauvaise idée. J'ai pas le moral et j'ai pas assez dormi, alors...

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Maryline_du_59
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !