Aujourd'hui, c'est mieux qu'hier !

lu 35 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

J,
ouah il est 8h30 un samedi et je suis réveillée ! Faut dire qu'hier, étant en manque de sommeil et ayant eu une grosse journée, je suis rentrée vers 17h et j'ai dormi vers 17h30, pas mangé, pas bu, juste dormi quinze heures. Ça fait trooop du bien. Surtout que là je me sens vraiment reposée pour la première fois depuis longtemps, tout en ayant toute la journée devant moi.

Alors laisse moi te raconter ma journée d'hier... Réveil très, très difficile. Mais j'ai réussi à me lever et à monter à l'école. J'avais pas pris de petit déj, histoire de gagner en temps de sommeil. Le matin c'était modelage encore. J'arrive à 8h15, pile à l'heure donc, et on est 5 dans la salle. Le reste arrive entre 8h20 et 8h40, parce que le respect est mort. Bref la prof a attendu tout le monde pour commencer donc moi je voyais qu'une chose : j'avais perdu 25 minutes de sommeil. Huhu. Aujourd'hui, bien reposée, je trouve ça rigolo.

Le cours se passe bien même si la moitié du groupe (on va pas se mentir, c'étaient les garçons) font un concours de blagues de pet, une bataille de boulettes d'argile, et critiquent à haute voix les profs et le cours. Quand je te dis que le respect est mort... D'ordinaire j'aurais été affligée, mais avec l'immense fatigue de ma minuscule nuit j'étais juste en rage. D'ailleurs quand Myra m'a demandé ce qui n'allait pas j'ai répondu que ça me saoulait d'être entourée de gamins de douze ans. Quand ils ont commencé à faire des blagues sur les gamins de douze ans, j'ai rajouté que ce n'était pas une question d'âge mais de simple respect et je suis partie prendre un petit déj au crous, juste en face de la salle.

J'étais au bord du malaise, bah oui 5 heures de sommeil, pas de petit déj, et du travail physique, debout... et moi et l'état de mon corps, ça fait pas bon ménage ! Heureusement que j'ai fait ça, j'ai plaisanté avec le gars du crous qui est adorable, et j'ai mangé un suisse, et ça m'a bien remonté le moral. Le reste du cours se déroule sans encombres, j'arrive à faire abstraction.

À la fin du cours, comme à chaque séance de modelage, je suis une des rares à rester nettoyer. Il y a aussi Sophie et Clara, qui sont agaçantes en général mais au moins, elles aident, alors merci à elles. Le prof me demande de trier l'argile avant de partir, un grand bac est tout mélangé. J'en fait une bonne partie et je pars manger au crous, ça m'a grignoté du temps sur ma pause repas, la moitié exactement, mais au moins c'était une activité apaisante et en plus le prof me mettra peut-être un point bonus pour mon comportement. Car oui, ils en sont réduits à ça pour que les étudiants ne soient pas totalement irrespectueux.

Je mange, crevée, j'ai envie de pleurer mais c'est juste la fatigue qui me rend à fleur de peau, je le sais.

L'aprem c'était le TD de thermique, il fallait dessiner des détails de murs et calculer les coefficients de déperdition thermique selon l'isolant utilisé. C'était facile et j'ai trouvé une salle de travail calme pour bosser efficacement. Donc contente, je pense que j'aurai une bonne note.

Voilà c'était ma journée d'hier. Ah oui aussi, à un moment pendant que je triais l'argile, Lukas est venu rendre la sienne, et je lui ai demandé si on se voyait ce weekend :
«Ah oui, bien sûr, tu viendras ?
- Ben oui, c'est pas *ma* présence qui m'inquiète. C'est vous qui m'avez posé un lapin ce weekend.
- Ok mais...»
Et là je l'ai coupé et j'ai un peu vidé mon sac.
«Parce que depuis le samedi, j'ai eu zéro nouvelles, que mardi en projet tu regardais rolland garros et Éline faisait autre chose, et j'étais la seule à bosser.
- On avait des rendus à faire, c'était du jour au lendemain, mais là on va s'y mettre !
- Vous dites que vous allez vous y mettre toutes les semaines Lukas, et toutes les semaines on avance pas. Tu comprends bien que moi j'y crois plus... et puis le Projet doit passer en premier.»

Voilà en gros. Du coup j'attend de leurs nouvelles ce weekend, même si je n'espère plus. Je prévois sans eux.

Quelle belle journée qui s'annonce. Mon chéri est parti pour quelques jours, un stage de kendo à Grenoble. Il va voir les copains, je suis jalouse. Je suis donc seule avec les chats, comme quand ils étaient bébés, c'est chou. La solitude va me faire du bien un peu. C'est bon aussi quand on se manque avec mon chéri. Il est toujours plus câlin après. Mouahaha !

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • EdelwS
  • Dante
  • Maryline_du_59
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !