Mon jeune enfant

lu 48 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
Cet écrit participe au concours Poème

Frétillant sous sa couche hivernale

Attendant de renaître pour une autre saison,

Que la température soit idéale

Pour à nouveau commencer sa transformation.


Le printemps, assis sur sa chaise,

Gesticule, bascule et n'y tenant plus,

S'exclame que lorsque mars sera venu

Il prendra de nouveau toute son aise


L'hiver, l'interromps comme un vieux maître

et lui apprends d'attendre le premier perce-neige.

" Chaque saison, tu sais, à une raison d'être

Et mon manteau chaque hiver te protège.


Prépare-moi donc, mon matelas duveteux

Fais d'herbes fraîches et d'innombrables fleurs

Pour m'accompagner comme un vieux

Dans mon dernier sommeil, et dans ma dernière heure"


Car chaque année, tout recommence.

Et il peut à nouveau lui enseigner,

Que sa jeunesse et son impatience

Naisse d'une étreinte froide et enneigée.

4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • LinKuFF
  • Lolita Véda
  • Mavieselonmoi 2.0
  • Papillon noir
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !