Le coloc au fond du baril.

lu 18 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Le gars du basha avec qui j'ai fumé du pot vient d'avoir un accident.. Il a foncé dans la porte du basha.. Pas de blessés ni de policiers.. Je suis allé fumer sur le côté du restaurant pendant qu'ils essayaient de ramasser les dégâts... Un gars m'a dit ''Tu crois vraiment que c'est le temps de fumer?''.. Je voulais pas les énerver mais ca faisait 3 heures que j'avais prévu que je fumerais en arrivant au basha.. Je faisais comme si j'étais surpris que ça lui arrive, mais en réalité je l'ai vu conduire, comment il était imprudent, et je me disais qu'il aurait un accident tôt ou tard à cause de la loi des probabilités.. C'est mon père qui m'a appris la loi, quand j'etais jeune alors je peut difficilement me tromper.. Sa façon de reculer sans regarder derrière, sa vitesse, sa confiance trop grande qui lui donne seulement l'air d'être un conducteur de grande expérience.. Mais ça aurait pus m'arriver dans les premiers temps, et ça m'est arrivé, alors je veux pas trop le juger..

Mon coloc vient de s'ouvrir son coeur.. En résumé, il m'informe que je suis sur le point de trouver un cadavre parce qu'il veut mourir.. Il aurait bu 10 bouteilles à 30% d'alcool, hier, pendant la nuit.. Il est encore soul alors il me dit qu'il m'aime et que je suis comme un fils pour lui et tout ça.. Il m'appelle même ''Mon amour de mon coeur''.. Ark.. En général, globalement, il m'énerve.. Mais je veux pas le laisser voir.. Et je veux surtout pas trouver son corps en putréfaction dans sa chambre.. Il m'a dit '' Et ça va prendre plusieurs jours pour que tu me trouve''.. Il pleurait en disant qu'il me ferait jamais de mal et qu'il avait peur que j'aille peur de lui.. J'ai pas réellement peur mais je place encore un objet bruyant devant la porte pour être certain que personne est entré pendant la nuit.. On sait jamais.. Et bizarre, il m'a dit qu'il était un surdoué avec un quotient de 143, qu'il avait un sixième sens et qu'il voyait que j'étais une personne qui avait vécu d'énormes souffrances.. Je lui ai juste dit qu'il avait raison, sans plus.. J'avais aucune envie de pleurer avec lui ni rien, mais ça me faisait quelque chose qu'il voit d'où je viens, c'est à dire de loin.. Il a passé au moins 3 minutes à insister là-dessus, que j'avais vécu des choses inimaginable, c'est le mot qu'il a dit.. C'est triste de le voir comme ça.. Il m'a dit ''Tu veut savoir pourquoi je veux mourir? Inquiète toi pas, je vais pas me mettre tout nue, regarde.''.. Il a descendu son pantalon un peu, et on voyait son gros ventre, avec le pli du pantalon dans le ventre, comme si il avait mangé toute sa vie avec un pantalon trop serré.. Vraiment moche, et je penserais sûrement à quitter, moi aussi, si je n'avais que ce corps.. C'est la seule chose qui me tient en vie je crois, mon corps, ma santé pas si mal.. Je me connais, je me lamenterais, je pleurerais tout le temps, je boirais, je voudrais mourir, si mon corps était comme lui.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • gossipgrl
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !