Dure journée.

lu 28 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Une journée de camion.. J'ai conduit 18 heures aujourd'hui.. Je ne peut plus me pencher et j'ai mal partout.. Mais j'ai aimé la journée.. J'ai fumé en conduisant le camion 2 fois aujourd'hui.. Si j'ai fumé c'est parce que M, juste avant que je parte, m'a dit, ''Détend toi, amuse toi, pas de stresse aujourd'hui, c'est pas grave si tu fini plus tard. Ok et fait attention à toi et au camion.''.. La première fois c'était le matin, je pense que j'avais trop fumé, et après j'avais trop peur qu'il y ait un accident.. Trop.. Je paniquais presque, intérieurement.. Je pensais à une sorte de punition divine.. Karma.. J'avais des visions de mon accident et des policiers qui m’interrogeaient, et la prison et tout.. Puis, je me suis ressaisi et je me suis dit que c'était pas encore arrivé et que je pouvais encore changer ma vision.. Pas trop tard, si c'est pas arrivé.. Je me suis dit qu'il fallait juste être prudent et suivre les lignes toute la journée, et ma vision a disparu, et ma peur.. Il y avait des vents de fou et le camion bougeait tout seul.. C'était impressionnant, j'avais jamais vécu ça.. Et c'était dangereux.. Je suis stupide d'aller risquer ma vie pour 100$ par jour mais j'aime ça.. Il y a toujours des filles et tout.. Je parle à des gens, et je reste pas tout seul.. C'est juste mon corps qui ne veut plus le faire.. Je pense que j'ai rarement eu les jambes aussi enflammé..

Aujourd'hui, je suis allé livrer mon dernier en auto parce que je l'avais pas livré et c'était trop important, y'a des gens qui auraient pu perdre leur emploie et des malades pas soignés.. Et je suis arrivé dans la pharmacie 30 minutes avant que ça ferme.. Les pharmaciennes étaient vraiment contente d'avoir ce colis.. Très.. Elles me faisaient des beaux yeux et m’agaçaient et tout.. Elle a dit ''T'as une belle accueil, hein?''.. Les trois étaient trop belles, avec la caissière aussi que j'ai salué en sortant.. Il y avait juste elles et moi dans le magasin et on dirait qu'elles faisaient exprès d'être coquine, chaude et tout.. Mais ça pourrait être moi qui avait trop envie.. Mais elles faisaient les belles aussi..

Je suis heureux, en ce moment, aujourd'hui.. Je vais très bien.. Je n'ai plus le temps pour m’apitoyer sur mon sort, ça doit m'aider.. Juste vivre le moment présent, sur la route, regarder les autres et essayer de deviner à quoi il pense, ce qu'ils vont faire et tout.. Ça me détend tout ça.. C'est un emploie thérapeutique de réadaptation social et de méditation sur le sens de ma vie..

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Journaldunehypersensible
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !