Première journée de camion

lu 83 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

C'est fait.. J'ai conduit un camion pour la première.. Ce qui fait officiellement de moi, un vieux meussieu..

Je sais pas ce qui arrive soudainement mais y'a plein de femmes qui m'ont fait des regards excitants aujourd'hui.. J'avais pas le temps pour rien par contre, il y avait le gars qui devait me former mais demain je serai seul dans le camion.. Si je fais pas de conneries cette fois ci, ça pourrait vraiment être le départ d'une nouvelle vie, une nouvelle chance.. Mais je me fais pas d'illusion, c'est un travail dure qui demande d'être vraiment sérieux et de pas sentir le P et tout, je sais pas si je vais tenir le coup.. Mais je crois pas que je vais fumer en même temps, en tout cas pour les premiers jours, dans les restos tout le monde le savait que je fumais mais dans les pharmacies, les pharmacienne aiment vraiment pas ça..

Mon boss a dit que je sentais ce matin et de faire vraiment attention.. Il est vraiment cool avec moi.. Il aurait parfaitement pu dire que je sentais et que je devais arrêter le travail.. Il sait que j'ai un dossier et que je fume et je sens qu'il me juge pas, c'est rare un emploie comme ça, je vais tout faire pour que tout se passe bien.. C'est bizarre parce que on m'a mis dehors de mon école secondaire parce que je fumais et j'ai du perdre une dizaine de travail à cause de ça aussi.. Maintenant ça ne dérange plus..

Il est arrivé quelque chose aujourd'hui.. D'assez étrange.. Ça faisait 15 minutes que je chargeais les boites avec les deux gars puis j'ai commencé a avoir mal à la hanche.. Juste un peu.. 15 minutes plus tard, j'avais très mal, mais je faisais comme de rien.. Hanche gauche, c'était exactement comme lyme quand je pouvais plus marcher.. Dans le camion, c'était insupportable la douleur, dans les 10 pires douleurs de ma vie.. Chaque fois qu'il y avait une boss, je grimaçais.. J'aurais tout donné pour que ça arrête.. Tout mes objets et j'en aurais acheté d'autres pour en donner plus.. Un objet de matière, ça ne veut plus rien dire avec une douleur comme ça.. J'ai réussi à le cacher au formateur.. Il me voyait grimacer mais ne posait pas de questions.. Monter dans le camion était un supplice.. Puis, en 30 minutes je crois, plus rien, plus aucune douleur, je pouvais courir alors que je marchais difficilement.. Comme la fois ou quelqu'n avait volé ma chienne dans mon auto.. J'avais été capable de courir presque uniquement le temps que ça m'avait pris pour la retrouver.. Je suis vraiment heureux d'être sans douleur une fois de plus.. Y'a ça de bon dans la maladie, ça rend vraiment heureux de pas avoir mal.

Je continue la doxy et vitamine C mais je ne prend qu'une doxy par jour.. Tout le monde dirais que ça change rien mais je suis pas sur..

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Journaldunehypersensible
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !