Semi-vacances et rentrée pleine de désespoir...

lu 166 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
Date sur la ligne du temps : 08 Novembre 2017

Cher journal,

Cela fait maintenant un petit moment depuis la dernière fois que je t'ai tenu compagnie et je m'en excuse...

Alors en ce qui concerne les vacances, ma première semaine ne fut pas vraiment comme je l'espérais étant donnée que je dus faire ma formation pour Lidl les Lundi, Mardi et Mercredi et ça à contrecœur. De plus je travaillai le week-end cette semaine la histoire de gâcher le début de ces vacances jusqu'au bout!

Le reste de mes vacances fut surtout constitué de jours passés à jouer au basket, ma drogue dure et d'alcool avec les nombreuses soirées que j'eus. Mon foie en subira les conséquences un de ces jours!

Je pus voir ma belle V.. quelques jours pendant les vacances car elle partit quelque temps pour la Bretagne. Tout se passait bien jusqu'à Samedi. Nous allâmes au cinéma et je fus blasé... Je la trouvais chiante peu importe ce qu'elle faisait. Après le cinéma je dus la raccompagner chez elle sous la pluie ce qui me rallongea mon chemin encore plus (originellement d'une heure sous une pluie et un froid nocturne puisqu'il était minuit) ce qui m'irrita fortement.

Comme tu le sais cher journal je suis du genre à me prendre la tête longuement sur tout ce qui me tracasse. Et cette longue réflexion déboucha sur une remise en question de mon couple. En effet je n'arrive pas à comprendre pourquoi je suis bien une fois avec elle et j'ai envie de la voir et un autre jour ça va me faire chier d'aller la voir et je vais voir ça comme une obligation. En plus lorsque je vais la voir dans cet état la je suis désobligeant et cela se voit que je ne veux pas être avec elle à ce moment. Du moins je ressens cela.

Et un autre fait et surtout cela car je pense qu'il est à l'origine de mon coté lunatique sur les sentiments que j'éprouve pour elle:

Je veux une relation folle. En effet avant de sortir avec cette dernière, et bien avant de la rencontrer, je répétai sans cesse que ce que je recherchais était une fille drôle avec qui je peux me taper des délires sans cesse, lui courir après, me battre avec elle...J'ai vraiment besoin d'une relation fusionnelle... J'ai un caractère fou et je suis du genre à crier beaucoup et ne ressentir aucune gêne à laisser le pistil, fruit de l'éclosion de mes sentiments se propager... J'ai donc toujours recherchée une copine qui soit, avant même d'être ma petite amie, ma meilleure amie. Je dois pouvoir retrouver cette folie que je possède en elle. Malheureusement, malgré que l'on s'aime et qu'on s'entende bien, je ressens ce manque parfois. Même si elle n'a pas de problème et trouve qu'on passe un très bon moment, je trouve qu'il manque une touche de folie.

Lorsque je suis avec elle je suis calme alors qu'avec mes amis je suis vraiment surexcité, même avec des personnes que je ne connais pas...

Toute ces préoccupations et réflexions me firent rentrer dans une bulle triste et sombre. Je me mis à lui expliquer tout cela et je lui répétai plusieurs fois que je l'aimais mais que je n'avais pas envie de lui faire du mal car je savais très bien que le problème venait de moi, recherchant quelque chose de plus à une bonne relation. Mais je ne peux m'empêcher, c'est ma vision de la vie et notre vie est unique malheureusement.

De Dimanche à Mardi, ce fut le bordel dans nos émotions, avec moi hésitant à la quitter, elle qui ne fut pas bien, moi non plus...

Mais finalement après mûre réflexion (aboutissant sur le fait que je l'aime et que je n'ai ni la force ni l'envie de la quitter maintenant), nous décidâmes que nous ferons tout pour faire aller notre couple dans un nouveau sens. Je suis touché qu'elle me comprenne...

Cela sera un test décisif pour notre couple... Si une étincelle de folie ne naît pas plus de notre couple, je pense que je devrai à contrecoeur la quitter pour ne pas avoir à lui faire subir mon comportement et mes sentiments lunatiques provenant de cette insatisfaction.

Sinon j'ai revu mon meilleur ami Té en soirée récemment en soirée et j'eus mon premier vomi en un an chez M.... pour sa soirée. Quelqu'un dut me commander un UBER tellement mon état fit désastreux. J'ai donc un vélo et un pull à aller récupérer chez elle! D'ailleurs c'est M.... qui me l'a commandé. On s'est réconcilié juste avant à la soirée chez Alex (Marre d'abrévier les noms je m'y perds après journal).

Et la c'est Mercredi soir, j'ai contrôle d'éco demain et bien sûr je n'ai rien fait!

J'ai hâte de revoir Vic à la soirée chez Mae... Samedi soir...

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • colombine
  • Non identifiable
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !