Des excuses dans une déclaration

lu 29 fois • écrit publicAjouter aux marque-pagesSignaler un abus

Je vais essayer de ne pas y aller par quatre chemins. Tu m'as fait du mal et tu m'en fait encore, j'espère que ce n'est pas volontaire. Le jour où je t'ai avoué mes sentiments tu m'as rejeté avec un "D'accord" ce jour là je ne savais pas trop comment réagir, je ne savais ce que cela voulait dire. Avec le temps on s'est tellement éloigné que je commence à croire que j'aurai certainement mieux fait de ne jamais t'avoir dit ce que je ressens pour toi. Plus les jours passent et plus je me pose des questions, je me demande si je suis assez bien pour toi, si je te mérite et surtout ce que tu penses de moi.
Aujourd'hui à l'heure à laquelle j'écris ce mot ça fait un an et deux, presque trois, mois que je t'aime.
Pendant les vacances d'été 2016 je sortais, je m'amusais, plus ou moins, et j'écrivais. Je t'ai écrit environ six lettres avec un contenu différent mais toujours le même thème. Je pense qe tu ne les verras, probablement, jamais mais je voulais que tu le sache au moins avant que nos chemins se séparent. Je vais aussi t'expliquer pourquoi je ne te les fais pas lire, du moins maintenant. C'est pour deux raisons complètement différentes. La première est que le contenu est très embarrassant et j'aurai sûrement peur de te regarder dans les yeux après. Enfin la deuxième c'est que je ne veux pas que tu saches ce que je ressens vraiment, je veux que tu le découvre ou pas, je t'aime trop pour pouvoir te les passer. J'ai trop peur, peur de te perdre à tout jamais, je ne suis pas prête à abandonner, même si je l'ai souvent souhaité. Souvent, tout simplement parce que je pense que en t'avouant mes sentiments j'ai fait une énorme erreur, je t'ai peut être blessé et si c'est le cas j'en suis vraiment désolée. Je t'ai sans doute embarrassé, je suis désolée pour tout ce que je t'ai fait subir. Je crois que je ne m'excuserai jamais assez, en tout cas je le ferai jusqu'à ce que je trouve cela suffisant, c'est-à-dire probablement pas que j'ai besoin de l'écrire mais je vais quand même le préciser.: Tout ce que j'écris est vrai, j'ai pesé tous les mots employés sur cette feuille. Tu pourras penser ce que tu veux mais je te supplie de te rappeler une seule chose, c'est qu'il y a une personne, en dehors de ta famille, dans ce monde qui t'a aimé, qui t'aime. Je suis sincèrement désolée si l'amour que je te porte t'énerve, t'ennuie ou t'agace mais c'est plus fort que moi, je ne peux pas m'en empêcher. Je te dis tout ça mais il y a une deuxième chose j'aimerai que l'on fasse ensemble, essaye de faire comme avant, quand on si disait plus qu'un "Bonjour, comment ça va?", on était plus proche, je ne veux perdre l'amitié que tu me porte ou de moins tu me portais.

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !