S'adapter

lu 53 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je vais à une soirée ce soir. Quelle redondance. Je ne sais pas trop pourquoi, seulement trois ou quatre amis y vont aussi. C'est peut-être l'occasion de rencontrer d'autres personnes, je sais, mais j'ai l'impression de me dégonfler. Enfin, je me plains tout le temps que ça ne soit pas le cas, mais là je ne suis pas du tout d'humeur, je n'ai rien à dire, et surtout pas le courage de faire semblant d'être une personne intéressante.
Pour tous les autres ça semble si naturel. Ils parlent et hop, ils sont amis. Quand je pense à tout le processus qu'il me faut pour engager une conversation j'ai mal à la tête et j'abandonne l'idée.
Pourtant à des moments, j'arrive à jouer ce rôle, être marrante et entreprenante, y a juste des fois où c'est pas l'occasion, parce que c'est pas les bonnes personnes ou moi qui ne suis pas encline à faire des efforts. Puis je pense avoir trop donné de ma personne à ceux qui me connaissent déjà, et pas le courage de refaire tout ce numéro de charme complètement pas spontané ni naturel à d'autres personnes.
Et je pense m'en être déjà rendue compte, mais si ça ne tenait qu'à moi mes amis actuels me suffiraient, eux avec qui je n'ai plus à avoir l'air cool parce qu'ils l'ont compris, mais puisqu'eux ont d'autres priorités, il me faut une compensation, je ne sais pas pourquoi je pense comme ça mais encore une fois j'ai de telles propensions à l'égalité que ça nuit à mon bien être.
Bref je suis sûre qu'avec cet état d'esprit de nouveaux amis ne risquent pas d'arriver, karma. Mais je ne peux pas en avoir rien à faire ni faire semblant non plus, alors je me contente. Ce n'est pas satisfaisant mais ça ira.

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Vilon
  • Black Magic Girl
  • Umber
Partager l'écrit
Vilon
Vilon :

C'est peut-être romantique de penser cela, mais cela existe : ça peut arriver de re-connaître les autres, donc de pas avoir besoin de passer par la fiche de profil détaillée. Il faut rester fidèle à soi-même.
Cela dit, passe une bonne soirée !

Imogen
Imogen :

ce que tu dis est très juste, mais je pense que comme tous mes amis se connaissent et je n'ai qu'eux, alors qu'eux ont tout un tas d'autres réseaux, j'envie en quelques sortes leur jardin secret et donc cherche du côté des autres.
merci, j'essaierai de ne pas trop m'éparpiller !

Vilon
Vilon :

Oups, je  me suis mal exprimé : je voulais dire que ce sont bien ces autres, inconnus à première vue, que l'on peut reconnaître, avec un certain instinct, et qu'il n'est nul besoin donc de se mettre en prêt-à-porter dans des vitrines. 
Je sais pas si tu vois ce que je veux dire ? (><)

Imogen
Imogen :

au contraire, c'est moi qui avais mal compris ! je suis persuadé que cela existe aussi, mais c'est si rare