Je veux respirer

lu 87 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je suis vraiment fort sur les nerfs.

Parce que j'ai enchaîné les examens, et je n'ai eu que très peu le temps de relâcher la pression (mentalement, surtout, et de me remettre des crises d'anxiété à la chaîne pendant un mois et demi aussi).

Et là, j'ai plein de travaux. Et encore plein de livres à lire. Et je ne sais pas comment je vais gérer mon temps, j'ai jamais eu autant en un moment aussi réduit.

Et encore faut-il qu'ils soient bien faits, ces travaux. J'ai l'impression que même en donnant le meilleur de moi-même ça n'ira pas, et là comme il y en a plein en mêmes temps je ne pourrai pas donner le meilleur de moi-même. J'ai encore quelques mois devant moi, mais comme sans la matière, je ne peux pas avancer, je vais me retrouver submergée par tout en même temps.

Je sais que je parle que de ça, ça m'obsède, parce que rien ne se passe dans ma vie à part le stress des études, je ne rencontre personne, ne fait rien, et quand je fais quelque chose c'est justement pour me distraire un instant du stress des études.

Et même si je peux me fixer des petits objectifs chaque semaine, je sais bien que c'est une phrase de neurotypique qui ne marche pas et que je vais prendre deux fois plus de temps que ce que prévoit mon programme, parce que c'est dur, qu'on nous lâche sans explication, comme si nos compétences étaient inhérentes et que la réussite ne tenait qu'à une dose de travail régulière.

Mais l'Université ne prend pas en compte le fait que tu aies légèrement envie de te jeter sous le bus tous les jours.

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Umber
  • Lizo
Partager l'écrit
Lizo
Lizo :

Ooohh qu’est ce que je te comprend! C’est exactement ce que je ressens en ce moment...
Mais je ne peux te souhaiter que du courage!

Imogen
Imogen :

merci et courage à toi aussi, j'espère que la pression retombera un peu :)