Verdict : le pain perdu était réussi

lu 82 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je crois que ça va. Je crois parce que je suis quand même fatiguée, parce que je pense éprouver un malin plaisir à me torturer pendant les examens, comme en partant le matin avec quatre heures de sommeil et deux gorgées de thé dans le métabolisme, mais bon faut croire que j'ai acquis l'inesthétique d'une routine estudiantine malsaine avec le temps.

Ça a un peu payé, mais je ne vais rien dire pour ne pas tenter le karma, j'ai un peu peur avec ces choses-là.

J'ai donc essayé de reprendre un train de vie correct, en allant manger avec mes amis avec qui j'ai discuté pendant plus de deux heures pour un peu me rattraper dans mon rôle de pote (je suis rarement présente quand le stress s'empare de moi) et j'ai essayé de dormir mais j'arrivais pas, du coup j'ai essayé d'être productive mais j'arrivais pas, du coup j'ai rien fait et j'étais énervée sur moi-même.

Maintenant je sens vraiment la fatigue me piquer les yeux mais je tente tant bien que mal de me cuisiner du pain perdu.

Au moins éprouver l'illusion de la productivité, même si au fond je sais que c'est seulement une ruse de la société pour nous forcer à nous sentir bien qu'une fois ayant accompli quelque chose alors qu'on se suffit très bien à soi, enfin je ne pense pas qu'il y ait de mérite dans l'inaction mais elle ne doit pas être assujettie à l'effectif, ENFIN je dois absolument me stopper de réfléchir quand je ne veux pas réfléchir. Et inversement.

Il faudra quand même que je me mette à travailler pour les prochains examens, mais j'ai l'impression d'avoir tout donné sur celui-ci (même doublement, vu que c'étaient deux examens en un pour deux fois plus de plaisir). C'est l'anniversaire de ma meilleure amie dimanche, on va étudier ensemble. Je lui ai déjà offert ses cadeaux parce qu'on s'est vues mardi et je ne pensais pas qu'on se reverrait avant l'examen qu'on a en commun mais faut croire que si, je passerai quand même lui prendre une petite pâtisserie avec une bougie cela dit.

Rien de plus insatisfaisant qu'un écrit prosaïque teinté de fatigue pour combler le manque d'efficacité, il n'empêche que je vais le publier parce que j'adore quand mes deux neurones restant parlent de moi-même !!!!

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Oxymore
  • Vilon
  • colombine
Partager l'écrit
Oxymore
Oxymore :

Moi quand je fais du pain perdu j'y accroche un porte clef qui bippe quand on frappe dans les mains... pour le retrouver plus facilement ^^