De quoi Madame Bov a ri ?

lu 108 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je crois que j'en ai marre de la prétention collective, mais en même temps, je fréquente les milieux élitistes par choix un peu corrompu; j'ai choisi mes études universitaires, et les lettres, on s'attend donc à un niveau de langue de qualité.
En relisant Madame Bovary, même en le rerelisant, c'est il me semble le livre que j'ai le plus lu, ou du moins sur lequel j'ai le plus travaillé (et j'y travaille encore) je pense à cette satire de la bêtise qui avait tout à fait sa légitimité au dix-neuvième siècle. Mais maintenant ?
Un jour j'écrirai une thèse là-dessus, sûrement, mais pas aujourd'hui. Je vais juste balancer mes idées sans cohérence.
Aujourd'hui il y a une sorte de culte de l'intelligence dans les milieux que je fréquente. Avant l'Université l'œuvre de Flaubert me paraissait en accord avec la société dans laquelle je me mouvais; pleine de vacuité.
Mais maintenant je relativise (mais peut-être que je suis juste devenue vide et creuse, et bête) parce que je ris de cette petite foule qui se croit tellement au-dessus de la mêlée parce qu'elle se livre à des activités marginales telles que dépeindre la société de son temps en catégorisant les gens par niveau d'intellect et originalité de ses occupations.
Et j'ai pu donc en faire partie même si maintenant j'en ris, mais peut-être qu'au fond c'est moi la prétentieuse, parce que je ris de ceux qui rient des autres.
Donc je pense que j'embrasse ma bêtise avec une certaine candeur. Être intelligent ou bête, les deux se confondent finalement ; celui qui n'a pas compris que la véritable intelligence résidait dans l'ignorance n'a au fond rien compris, je crois. Je reste hésitante parce que je ne comprends rien, vive les paradoxes bisous

5
+1
Ils aiment cet écrit :
  • michigan
  • colombine
  • Vilon
  • mmg
  • Uikiko
Partager l'écrit
colombine
colombine :

J'adore !!