Je n'ai plus quinze ans

lu 139 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Faut que je me rende à l'évidence : je n'ai plus envie de déballer ma vie. En fait je dis encore quelques détails sur les examens et Oslo, mais c'est assez vague.
Pourquoi j'ai tout à coup pris conscience que j'avais une vie privée ? Il fût un temps où je ne cachais rien ici. Je racontais mes journées dans les moindres détails. Avec des anecdotes du style "il est passé près de moi et m'a frôlé l'épaule gauche".
Et j'ai compris, que je ne suis plus drôle. Je pourrais l'être, je pense encore l'être. Mais je ne force plus. Je fais rire les gens qui savent déjà que je suis drôle mais je n'ai plus cette tension de plaire à des inconnus, par conséquent ici non plus.
Avant j'avais le désir d'être cette personne en laquelle on peut se reconnaître, authentique et sans filtre. Sauf que c'était tout sauf authentique, c'était trop calculé à mon goût. Peut-être que j'étais vraiment trop seule et que je voulais des amis. J'ai changé de perspective un peu depuis, et je ne vais plus vraiment vers les autres, je ne cherche pas à faire fleurir des germes d'amitié internet.
Rien que le fait de parler de ce qui me plaît, des choses que je fais, j'ai l'impression que c'est divulguer pour mieux paraître.
Je ne fais plus d'effort à l'écrit et me limite à mes introspections. Pourquoi je publie toujours alors ? Ai-je vraiment besoin de cette validation virtuelle ?
Peut-être que j'ai besoin de distance pour mieux me comprendre, moi aussi.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • colombine
Partager l'écrit
colombine
colombine :

"Pourquoi j'ai tout à coup pris conscience que j'avais une vie privée ? " Ah ! La maturité nous prive de beaucoup de choses ! Mais elle nous en fait découvrir tant d'autres ;-)

Imogen
Imogen :

ahah il est vrai :) j'espère continuer à découvrir sur le chemin de la maturité !

une larme un sourire
une larme un sourire :

Tu vas à Oslo? #lafilleperduequinelitpasrégulièrementtonjournal :')

Imogen
Imogen :

oui j'y vais mardi ! :)

Oxymore
Oxymore :

à te lire, j'ai l'impression que tu écris plus pour les autres que pour toi... :s
Tu as pris conscience que tu écrivais plus pour les autres que pour toi en faite, c'est ça?

Imogen
Imogen :
• modifié 29 sec. après

avant, quand je ne filtrais pas ce que je partageais, oui, mais c'est un peu le principe de l'écrit en public non ? :) maintenant à réfléchir ça reviendrait au même si je publiais en privé, puisque je ne ressens plus vraiment le besoin d'être validée par les autres.

Evana 19
Evana 19 :

Je suis d'accord, le principe de l'écrit publique est souvent (mais pas tout le temps) d'écrire pour les autres, mais parfois, on a besoin de la distance que les autres ont par rapport à nous, pour nous dévoiler et avoir des avis.
Avoir des avis, des encouragements, des "vérité", parfois ça fait du bien, et c'est également ce que l'on peut rechercher dans l'écrit publique.
Et de ce que j'ai pu voir, je pense que parfois (souvent?) tu écris pour toi ( je pense à ta période d'exam par exemple).
Bisous ma belle.

Oxymore
Oxymore :

Pas d'accord. Le journal public, je le vois comme un ecris intime que l'on veut bien montrer aux autres.
Apres je met en public reservé aux membres, comme ca ils peuvent me faire partager leurs impression, conseils, encouragements...
J'ai une vision pnus "égoïste" du journal intime public (ça sonne comme un oxymore, tiens... lol)
Mais le plus important c'est qu'on y trouve son compte, dans notre façon de partager (ou non) nous écris :)

J'ai l'impression d'être condescendant en ecrivant ça, mais ce Brest pas le cas. j'ai pas trouvé de mots pnus juste, désolé

Imogen
Imogen :

je me posais justement cette question. et vos commentaires m'amènent à réfléchir sur les doutes que j'avais quand à l'écriture publique que j'ai énoncés tout à l'heure, justement. donc oui, je ne pense pas écrire "pour" les autres... mais plutôt, comme vous l'avez si bien dit, avoir des réactions ou des avis, en d'autres termes, la validation mentionnée.
ce que je disais dans mon écrit, c'est que je n'avais plus besoin de cette reconnaissance. un commentaire gentil ou bien constructif est toujours le bienvenu, mais je m'interrogeais seulement sur le fait de ne plus vouloir dévoiler ma vie privée comme je le faisais avant, car j'avais constaté que je n'écrivais que du ressenti un peu vague et que cela, je pouvais le faire en privé. d'où l'interrogation et effectivement l'oxymore du journal intime public. je ne pense pas aboutir à une conclusion avec ce commentaire, ça reste un questionnement... auquel je pense encore méditer un peu ahah

Evana 19
Evana 19 :

On écrit tous pour des raisons différentes. Alors fais comme tu sens.
Peut-être peux-tu venir ici en "public" ou " réservé aux membres" quand tu en ressens le besoin tout simplement!
Bonne journée à toi !

Imogen
Imogen :

oui je verrai sûrement selon mon humeur ;) merci Eva, bisous et bonne journée aussi !