Pourquoi j'attendais septembre

lu 77 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

C'est toujours août. Mais plus pour longtemps.
Finis les examens, pas besoin d'étudier pour le lendemain. Dans exactement un mois, j'aurai vingt ans. Et dans deux jours, ce sera septembre. Je présage, parce que j'aime planifier. J'ai toujours aimé avoir de l'avance sur l'avance. Parfois je préfère la spontanéité, mais là, je veux que tout se passe comme prévu.
Parce que septembre, c'est



Revoir des amis, profiter une dernière fois de la piscine si le temps le permet. Aller à Oslo. Se balader sur le port, dans les parcs, dans les rues, prendre une photo en faisant semblant de crier à côté du Cri de Munch, cuisiner dans un petit Airbnb, profiter de la ville. De la vie.
Puis rentrer. Rentrée.
Réinstallation d'une routine pas toujours désagréable. Reprendre le temps de préparer ses cours, prendre des notes, surligner en couleurs pastel dans mes nouveaux cahiers, ou juste taper à la lueur bleutée de l'ordinateur.
Étudier dans les petits cafés qui passent de la musique des années 80 avec un chocolat chaud et une part de tarte aux noix de pécan, ou de cake à la carotte, ou un croissant, pour varier. Ou alors à la bibliothèque, même si on peut pas manger. Regarder par la fenêtre, ou les murs blancs, teintés de lumière jaune artificielle mais qui donne un petit côté vintage. Étudier avec de la musique classique dans les oreilles même si en fait la tâche s'avère plus ardue qu'il n'y paraît, parce que j'adore la musique classique. Étudier à l'avance parce que j'aime bien, pas pour les examens. Ne pas penser encore aux examens.
Acheter les livres à lire pour les cours, en seconde main si je trouve. Décorner les pages, trouver un vieux billet de train avec l'écriture d'un inconnu dessus. Écrire au crayon dans les marges, mes pensées, ou souligner un passage pertinent. On m'a trop conditionnée à analyser depuis deux ans.
Aller au cinéma, même si j'aurais pu y aller l'été, juste pour voir les films de la rentrée. Arriver pile à la fin des bandes annonces et se poser dans la dernière rangée d'une salle presque vide, avec du popcorn au beurre.
Voir les premières feuilles mortes tomber des arbres.
Nouvelles musiques, nouveaux films, nouveaux livres, et inévitablement nouvelles expériences. Nouvelles rencontres peut-être, même si j'y crois pas trop.
Et puis avoir vingt ans, comme si c'était quelque chose. Dans exactement un mois, j'aurai vingt ans et septembre sera terminé.

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit
Marina07
Marina07 :

Un autre cap à franchir!

Imogen
Imogen :

eh oui !