Demain n'est plus aujourd'hui

lu 70 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je suis fatiguée mais j'arrive pas à faire de sieste. Enfin, je n'échappe pas à la générale sieste de dépression™ mais j'ai dû suffisamment dormir cette nuit. Mais il n'empêche que je suis fatiguée, dans le sens à bout de forces (et de nerfs).
J'ai eu un examen oral aujourd'hui (très aimablement séparé en deux pour deux fois plus de plaisir!) et je pense que j'ai raté parce que j'ai plus foi en rien et qu'une des profs a pris du plaisir à me démoraliser pendant l'examen même (et l'autre a été très gentille alors je ne sais décidément plus quoi penser) mais je m'en fiche parce que je suis simplement contente que ça soit terminé. Il me reste un examen (avec la prof gentille et ÉCRIT, fort heureusement). Je vais étudier avec ma meilleure amie au café demain, et chez une copine de classe lundi et mardi. Je pourrais aussi m'y mettre aujourd'hui (c'est même conseillé) mais j'ai mal à la tête et je sais même pas pourquoi j'écris parce que ça me donne encore plus mal à la tête. Mais je sens que je dois donner des nouvelles pour quand je relirai dans un an grâce à la partie souvenirs, que je puisse rire parce que je trouverai mon comportement puéril et risible. Véridique : je suis toujours plus rationnelle un an plus tard.
Puis au pire, si j'ai plus envie de penser aux examens, j'aurai qu'à appuyer sur "ne plus afficher ce souvenir à l'avenir", et ce sera comme si aujourd'hui n'avait jamais existé. Et la bonne nouvelle, c'est que je n'aurai plus jamais à revivre aujourd'hui. C'était une expérience horrible, mais même si je dois effectivement repasser l'examen et que je vais probablement repleurer comme une vieille limande, ce sera dans d'autres circonstances (mais j'espère que j'aurais pas à repasser cet examen de satan).
Mercredi au moins c'est fini.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Mcgregor
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !