À quoi bon

lu 159 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Le mois d'août est tellement difficile. Enfin, depuis l'Université. Il pourrait ne pas l'être si j'avais les capacités intellectuelles requises, mais ce n'est pas le cas. Demain commencent donc les examens et je ne sais pas si je dois me rattacher à l'espoir, la chance, ou y aller complètement désemparée et voir ce qui advient. Je n'essaie pas de me victimiser bien que j'aie conscience du pathos de mes propos, je veux juste sortir ce mal-être qui est en moi, qui me fait pleurer en pensant à l'oral de demain, à cette prof qui va croire encore une fois que je suis bête, que je ne sais pas parler, que je n'ai rien compris à son cours, alors que c'est faux, je ne sais juste pas le prouver. Je n'arrive plus à manger, je ne fais que pleurer devant des feuilles et des feuilles de faits, tachées de larmes et sans plus aucun sens tellement je les ai relues, j'ai envie de les jeter par la fenêtre et me rouler en boule dans mon lit et ne plus avoir à sortir, à m'habiller pour me rendre à un oral, à me ridiculiser devant des professeurs qui ne prennent pas la peine de faire attention à leurs étudiants, à attendre avec angoisse qu'on appelle mon nom et que j'entre dans cette salle d'examen, horrible, qui m'emprisonne pendant la demi-heure la plus pénible de ma vie, et répéter l'action en janvier prochain, puis en juin, puis en août, et encore. Il faut que j'arrête, que j'abandonne. L'Université n'est pas faite pour moi, elle me rend plus malade que je n'étais déjà. Mais que faire d'autre ? Je n'ai pas le choix ou, trop de choix et je n'arrive pas à me décider. C'est bien ça le problème ; j'ai la chance de choisir mes études contrairement à plein d'autres jeunes. Et je n'en use pas. Je rate et mets ma santé mentale fragile en péril par soucis de conscience. Je ne mérite pas cette chance mais en même temps je n'en veux pas, je veux juste ne rien faire, ne pas avoir à me soucier des responsabilités, ne pas exister, et c'est dur de vouloir mais de ne pas pouvoir, même si c'est juste les contraintes sociales qui m'en obligent. Si je n'avais pas peur de décevoir mes parents et du regard des autres qui diraient que j'ai gâché ma vie et que comme tous les jeunes je ne suis qu'une paresseuse, je pourrais simplement me retirer chez moi et dessiner, écrire, lire, dessiner, écrire, lire.

5
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Evana 19
  • Lizo
  • Lantia
  • Vilon
  • Mavieselonmoi 2.0
Partager l'écrit
Fleur kreol 974
Fleur kreol 974 :

C'est une période difficile dans laquelle tu te trouves mais tu n'as pas à avoir honte ou te mettre autant de pression. L'université ne convient pas à tout le monde... Il y a beaucoup de possibilités dans la vie, il serait bon pour toi de réfléchir à ce que tu veux, peux et dois faire une fois que tu sauras ça sera sûrement plus simple pour toi. Courage à toi

Lizo
Lizo :

Courage!!
Je pense que t’es juste en train de stresser et c’est normal :)
tout les etudiants sont comme toi, ne t’inquiete pas!

Avant mes oraux je me dis souvent « Faut que j’ai l’assurance du futur metier que j’exercerai » alors tu parles, tu exposes... Ne t’en fais pas pour le prof! Ca juge pas en general mais parfois... Ne t’inquiete pas :) Ils font ca pour vous desemparer (les sadiques!) mais en general non...
Dis toi que ces meme profs ont connu pire honte ;p

Lizo
Lizo :

Arf j’ai mal écris comme à mon habitude.... J’espere que tu comprendras haha!

Imogen
Imogen :

merci beaucoup à vous deux d'avoir pris le temps d'écrire ces gentils commentaires. c'est vrai que j'ai écrit sur le coup de la pression, j'en avais besoin parce que j'encaissais trop. maintenant je suis plus sereine et je pense que ce qui arrivera demain, arrivera et ça n'aura pas des conséquences aussi extrêmes que j'ai pu imaginer. il est toujours tant de changer mais j'aurais tort de ne pas essayer quand même. et merci pour vos conseils, qui me vont droit au cœur. je penserai à vous en passant mon oral demain. :)

Imogen
Imogen :

Lizzo ne t'en fais pas, tu étais très claire! ;)

Fleur kreol 974
Fleur kreol 974 :

Diariste est là pour ça : T'exprimer

Ancien diariste :

"Sois heureux un instant, cet instant c'est ta vie." Omar Kayyam
Je croise les doigts pour toi et t'accompagne en pensée :).

Imogen
Imogen :

merci pour cette citation pleine de sagesse et pareillement, c'est vraiment gentil ! :)

Evana 19
Evana 19 :

Courage a toi.
Les oraux, c'est ma hantise. L'acteur, j'adore.
Ne pas savoir t'exprimer n'est pas une tarre, ça arrive a plus de personnes que tu ne le crois. Je ne te dirais pas de ne pas stresser, parce que je suis la première a le faire et. Me rendre malade pour les oraux alors je t'accompagne en pensé. Ce n'est pas grand chose, je sais, mais bon, en tout cas, dis toi que tu n'es pas seul. Que nous sommes plusieurs à penser à toi et a te comprendre.
Bisous bisous
Eva!

Imogen
Imogen :

merci Eva, le fait qu'on se comprenne et que vous êtes plusieurs à me soutenir aujourd'hui me touche énormément. quoiqu'il advienne j'en suis vraiment reconnaissante. bisous!

Imogen
Imogen :

encore un grand merci à tous, je voulais simplement vous informer que mon examen s'était bien passé, et c'est en partie grâce à vos messages réconfortants. merci beaucoup.

Evana 19
Evana 19 :

Ça fais super plaisir ;)
Bisous a toi ma grande... Maintenant tu peux respirer.
Et si ça c'est bien passé, c'est surtout grâce à toi même.

Lizo
Lizo :

OOOh super! :) Contente que ce se soit bien passé!!