Pas un bilan

lu 92 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Avant je faisais des écrits bilans car les choses se terminaient bien, ou du moins sur une note agréable qui clôturait un cycle. Sauf que justement, c'est un cycle.

Et les choses sont encore agréables, mais elles ne le seront pas toujours. Il n'y a rien à changer, mais je ne dirais pas que rien n'a changé, pour autant.

Comme c'était long, cette année. Mais en même temps, c'est déjà les vacances. Mon frère est diplômé, comme moi il y a deux ans. J'aurai vingt ans dans trois mois, même en l'écrivant j'ai l'impression de me tromper, c'est pas possible, c'est pas moi. Ça sonne presque faux. Mais je suis toujours un peu gamine, et c'est bien aussi, je crois, enfin c'est rassurant parce que l'avenir me terrifie et c'est un peu ma manière de nier la réalité qui s'impose.

Le truc c'est que je ne veux pas d'une autre décimale, à dix-sept ans je ne voulais pas les dix-huit. Je l'ai toujours dit, je préfère les transitions aux caps. Les caps sont trop concrets, et moi je ne veux pas être une entité physique et pensante. Mais encore une fois il ne s'agit pas que de moi alors je vais mettre mon enveloppe charnelle et ma boîte crânienne à profit en m'engageant d'une manière ou d'une autre.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Vilon
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !