La question n'est pas où mais quand

lu 220 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je viens de finir une série allemande, Dark, qui a provoqué comme à l'accoutumée une crise existentielle en moi (mais en pire!!!) mais ça m'a permis de réécouter de l'allemand.
Cette série parle du temps et je suis déjà assez bouleversée par ce concept d'habitude. Du coup je réfléchis encore plus, parce que c'est vrai que notre conception du temps est linéaire et que le voir comme un cycle chamboulerait pas mal le cours des choses.
En parlant de temps je ne devrais pas tarder à me coucher, je vais à Paris demain. Pas si tôt mais je sais que j'aurai tellement hâte que je me lèverai trois heures avant le rendez-vous qui est déjà une heure et demie avant le départ. J'ai beaucoup attendu ce voyage entre amies et maintenant que ça se concrétise, c'est bizarre. En bien! J'ai hâte. Enfin j'espère que la crue se sera calmée d'ici là j'suis pas experte en météo.
Du coup je vais dormir en essayant d'accumuler le plus de repos parce que je risque pas d'en avoir cette semaine. Ce ne sont pas des plaintes juste des constats.
For neither ever nor never, goodbye

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • october
  • Ritaz
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !