Bon karma

lu 228 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Aujourd'hui

J'ai nourri un chat errant, il m'a suivi jusqu'à mon arrêt de bus. Mon cœur s'est déchiré.

J'ai eu mon examen d'anglais, deux fois deux heures, théorie et exercices. L'anglais c'est facile, la syntaxe et les corpora, un peu moins.

Mais c'était mon dernier examen, et aujourd'hui je suis en vacances.

J'ai été au nouveau café qui vient d'ouvrir à côté de l'université avec mes amis pour fêter ça, leur tarte noix de pécan et cassonade est divine. J'attendais qu'il ouvre depuis novembre, je crois, je ne suis pas déçue.

Quand on est sortis, le ciel était violacé. Tout le monde a vu que le ciel était beau, tout le monde a sorti son téléphone pour prendre une photo, tout le monde avait raison.

J'ai acheté des marshmallows à griller, taille huge xxl giant enormous colossal mega humongous, enfin, c'est ce qui est écrit sur le paquet, dans mon magasin danois favori. En fait c'est le seul magasin danois que je connais ce qui en fait de facto mon favori. Je les prendrai à Rennes, on les fera fondre dans du chocolat chaud.

Je suis rentrée chez moi en descendant deux arrêts plus tôt, et j'ai recroisé le chat errant. Il m'a visiblement reconnue, puisqu'il m'a suivie jusque chez moi. Je l'ai renourri, il était très affamé, et je l'ai appelé Voltaire. Volt pour les intimes. Mon père, allergique et amoureux de son parquet, n'a pas cédé à la pitié, et c'est encore avec le cœur brisé que j'ai dû fermer la porte à cette boule de poils noirs aux grands yeux verts qui miaulait pour un peu d'affection.

Je me suis coupé les cheveux moi-même. Je pense que c'est une expérience à réaliser au moins une fois; je me suis sentie au plus proche de mon corps et j'ai dû faire preuve de confiance en moi. Telle Mulan j'ai brandi mon épée (en l'occurrence, ma paire de ciseaux) de guerrière. Enfin loin de moi l'idée de me comparer à la plus grande héroïne de chine qui a accompli plus d'exploits que je ne pourrais jamais, et pas que mes cheveux étaient très longs de base, mais ça fait du bien
d'avoir les épaules dégagées et plus aucun nœud. Ma nouvelle coiffure ira très bien avec mon béret.

Je zone.

Je suis en vacances ! Je peux enfin me remettre au dessin et à l'écriture sans culpabiliser ! Je n'ai pas envie de penser à ma session; c'est pas le plus important dans la vie.

Demain

Je dors.

Et éventuellement je rejoins ma meilleure amie à seize heures pour dessiner et puis manger dans un restau vegan.

Et puis commencer ma valise pour la France, idéalement, enfin c'est pas comme si j'avais planifié ça depuis le début du mois.

C'est toujours une bonne période, cette transition entre la fin des examens et l'annonce fatidique des résultats. Un peu comme un passage de déni, chaque fois j'oublie que j'ai des problèmes (enfin je n'ai jamais de véritables problèmes mais c'est un autre débat. Je manque cruellement de sommeil alors je clôture ce texte sur cette parenthèse).

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • october
  • etoiledesneiges
Partager l'écrit
october
october :

Bisous Imo, bon séjour chez les Bretons !

Imogen
Imogen :

merci octo, j'en profiterai pour goûter à leurs crêpes ! gros bisous