Comment gérer sa cyclothymie

lu 192 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je suis dans une relation abusive avec ce journal, je viens que quand je me sens seule ou un peu dépitée, un jour il va s'en rendre compte et finir par me quitter.
Note d'humour à part (wow, faut être super prudent quand on écrit note, deux fautes de frappes et c'est tout un autre sens que je ne dévoilerai pas de peur d'être censurée pour contenu explicite !!!), je suis donc actuellement dans une phase où je sais pertinemment qu'il faut que je travaille mais compulsivement, je fais autre chose. Selon mon cours de psycho que j'ai relu toute la journée sans en absorber grand chose, je serais ce que l'on appelle une névrosée obsessionnelle. Mais je ne suis pas là pour étaler ma science ni même rédiger un aide mémoire pour l'exam de lundi. Enfin j'ai pas de raison en fait, ça pourrait très bien être ça vu que je fais usage comme je veux de ce ramassis d'ordures (là aussi faut que je reconsidère mes propos, à insulter mon seul confident, il va vraiment finir par me quitter avec ce caractère de fuckboy)! Je mérite des briques. Pourquoi à chaque fois que je veux nier mes responsabilités, la seule solution à laquelle je songe c'est les briques? Jamais je ne ferai quelque chose d'utile, on s'en fout, c'est pas pour ça qu'on existe, je sais, le devoir de mémoire est suffisant oui oui.
Mais bon qui n'aspire pas à un peu plus, aussi?

Je te laisse avec mon résumé d'une petite fable d'Ésope : c'est l'histoire d'un satyre qui recueille un homme qui a froid et qui se réchauffe en soufflant dans ses mains, le satyre lui offre à manger et l'homme souffle pour refroidir sa nourriture, alors le satyre le jette dehors parce que qu'est-ce que c'est comme sorcellerie de pouvoir sortir du chaud et du froid de sa bouche non mais

4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • colombine
  • october
  • Ritaz
  • etoiledesneiges
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !