Dans moins d'un mois on entre dans l'année du chien et ça c'est cool

lu 198 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

J'ai l'impression d'être lobotomisée dans les moments où j'ai le plus besoin de mes capacités cérébrales, et ça me dépasse, je comprends pas pourquoi j'arrive plus à réfléchir comme avant, faire des liens. J'adore commencer une nouvelle année sur des plaintes et des doutes. Sûrement parce qu'y a plus de véritables bons débuts d'année ; les examens en sont responsables. Du coup je peux voir tomber à l'eau les résolutions prises principalement par mécanisme, sans grande conviction : j'ai déjà été désagréable avec ma mère trois fois alors qu'elle voulait bien faire, et je crois que je m'en suis pas super bien tirée en histoire. Je suis partagée entre être trop sympa avec mes amis qui le méritent pas et trop piquante avec ceux qui en valent la peine.
Puis je suis toujours irresponsable, je sais pas cuisiner, j'aurai jamais mon permis et j'ai trois boutons qui ont poussé sur mon menton alors que ma peau n'avait jamais été aussi claire qu'en 2017. Bref, je ne suis pas du genre à baser le reste de l'année sur le ressenti des quatres premiers jours, mais là, je me sens régresser mentalement et j'arrive pas à mettre mes capacités cognitives à bien autrement que par le biais de l'écriture. En plus de ça j'ai l'impression que mon travail de linguistique laisse à désirer, j'aurais pu faire tellement mieux si j'étais pas stupide, mais là je pense que seul l'examen peut sauver ma peau et je suis loin d'avoir les idées claires, en plus mon clavier est loin d'être coopératif. First world problems me diras-tu, que valent-ils à l'échelle mondiale. Je pense mériter une brique sur la tête, ça me remettra probablement les neurones en place. Bref, je me console en me disant qu'on a deux pleines lunes et une éclipse lunaire en janvier et que si je suis aussi irritable c'est que Mercure est sûrement en rétrograde. Faut que je me détende.

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • une larme un sourire
  • october
  • Sunday
Partager l'écrit
une larme un sourire
une larme un sourire :

Hey Imo, tu boycottes les images? Peu importe, ça a fait du bien de te relire x) (désolée d'avoir un peu rit de tes malheurs)

Imogen
Imogen :

je n'ai juste plus d'images adaptées ! au moins ils servent à quelque chose ces malheurs s'ils parviennent à te faire rire ahah

october
october :

AhAh Imo, tu vieillis en allant direct à l'essentiel..mais tu gardes tes illusions en pensant que la Lune peut quelque chose pour arranger  ton cas , c'est donc que l'espoir est encore permis..Je t'embrasse fort et te souhaite de belles choses pour cette année..et..sois gentille avec ta maman !

Imogen
Imogen :

oh octo! faut bien croire en la lune dans ces temps si désespérants! je te renvoie la pareille, et promis pour ma maman, je me suis déjà rattrapée aujourd'hui :) de gros bisous !