Le vent souffle sur les plaines mais la vie continue quand même

lu 224 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

C'est bizarre, je ne suis pas particulièrement perturbée à l'idée du passage à l'année nouvelle, comme ce fut le cas avant. Je me suis peut-être trop faite à l'idée déjà, et le processus d'acceptation s'est enclenché plus vite que prévu, avant même le moment venu, c'est dire! Je ne sais pas encore si je vais aller chez mon amie de classe qui fait une soirée ou rester chez moi. En même temps je reste toujours chez moi.
De toute façon, mes examens commencent le 3, alors pas trop le cœur à la fête. Je me rassure en me disant qu'après je m'en vais pour Paris-Rennes avec mes meilleures amies, ça aide à tenir.
D'habitude je termine l'année sur un bilan, là je traîne à le faire, peut-être parce que j'en ai plus envie. Ou plus besoin. Tant pis.

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !