Rétrograde

lu 290 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Mon cerveau procède à l'annihilation de tout fichier encombrant et il se trouve qu'il s'agit des dernières notions que j'avais assimilées pour mes deux examens restants. Est-ce que je détruits ma vie volontairement ? Est-ce que les corbeaux croassent toujours quand il fait beau ?

J'écoute Susanne Sundfør et Kishi Bashi, ça me rend euphorique quoique sereine.

Beaucoup de choses m'inquiètent toutefois, comme par exemple le fait que je n'aurais peut être jamais d'utilité (ou de dents de sagesse). On ne vit qu'une fois on dit, j'espère que c'est vrai, même si ça m'angoisse d'imaginer autre chose. Et aussi le fait que j'ai rien fait pour laisser une trace mémorable et que je peux disparaître d'un instant à l'autre et tout ce qui restera c'est ce journal! La honte, heureusement que j'ai archivé ce que j'écrivais à 14 ans.

Je voudrais continuer cet écrit mais mon téléphone n'est pas coopératif alors tant pis ça restera dans ma tête

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Paper Girl
Partager l'écrit
etoiledesneiges
etoiledesneiges :

vit ta vie dans l'insouciance sans te préoccuper du pourquoi.
Tu devrais lire le Livre d'Alexandre Jolien " Vivre sans pourquoi"
Bonne soirée

Imogen
Imogen :

je trouve ça un peu réducteur de ne pas se poser des questions sur la vie :) peut-être que l'insouciance préserve de l'angoisse mais c'est aussi stimulant de s'interroger perpétuellement (même si les réponses ne sont pas données)