Réduite à l'aphasie

lu 275 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Le succès académique est beaucoup trop estimé dans cette société. Je me sens incapable d'entamer ma session d'examens de rattrapage demain. Incapable, c'est le mot. Je suis explosée, drainée, j'ai l'impression que mille batailles se jouent dans mon cerveau. Semblable à un burn out. Scolaire, pour le coup. Sous prétexte que les jeunes n'ont pas de réels soucis à gérer c'est peu pris en compte. On est juste paresseux. Facile d'être déprimé dans un monde régi par la guerre et les politiciens véreux.
Je sature. Alors oui des gens rêvent d'une éducation, je me sens égoïste de ne pas tirer profit de ce que l'on m'offre, je m'en voudrai toute ma vie. Mais je suis exténuée, et je n'ai plus la force de faire des efforts. Ça marche plus, je suis en panne.
Bref pas envie de me victimiser parce que j'ai de bien faibles arguments, au fond je suis qu'une petite égoïste qui sait pas user des outils qu'on lui donne.
Parce qu'en plus de n'être d'aucune utilité à la société je n'ai aucun talent. Conclusion, aucun avenir. Les gens comme moi on les appelle des légumes. Ou des philosophes, mais même ça je peux pas en faire mon métier, parce que pour ça faudrait être fichu de réussir un examen de philo une fois.
La honte. Je suis une honte. Tout pour être heureuse et pourtant déprimée. C'est horrible, cet égocentrisme, pourtant une force est au dessus de moi et m'empêche de réussir dans quelque domaine.
Il m'est impossible de me projeter. Aucun avenir ne s'ouvre à moi, peu importe ce qu'il est, il ne me convient pas.
J'aimerais ne plus exister. Débarrassez-moi de cette enveloppe charnelle.

6
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Les Histoires du matin
  • Eau
  • colombine
  • Antileus
  • Plume de nuit
  • michigan
Partager l'écrit
etoiledesneiges
etoiledesneiges :

Bonsoir,
Tu n'es pas nulle, c'est la société qui est incapable de reconnaître les valeurs des gens, de nos jours seul le paraitre est reconnu de nos jour

Imogen
Imogen :

merci beaucoup pour ce commentaire (avec lequel je suis tout à fait d'accord) mais le problème c'est que je ne vois pas d'issue, je suis bloquée dans la société

jaunes
jaunes :

En somme, un conseil, regarde toi dans la glace là maintenant, et dis JE PEUX LE FAIRE JE PEUX LE FAIRE, tu as déjà réussi des choses dans ta vie comme faire du vélo, souviens toi comme c'etait difficile et tu as réussi, accroche toi à une réussite et TU PEUX LE FAIRE

Imogen
Imogen :

le soucis, c'est que je n'étais pas au même stade mentalement quand j'ai accompli d'autres choses, là en essayant, en étant réaliste je ne pense pas réussir... mais merci pour le conseil que je tâcherai d'appliquer, je vais au moins essayer

Inesia
Inesia :

Tope-là, compagne d'infortune, la société est irrécupérable.

Imogen
Imogen :

je plussoie

jaunes
jaunes :

Tu as les mêmes ressources en toi tu es la même reprends confiance

Imogen
Imogen :

a priori oui, j'aimerais pouvoir

colombine
colombine :

Bah, bah bah ! C'est quoi ce défaitisme ?! Un p'tit coup de mou ?!
Tu as une écriture, un vrai talent d'écriture. Pas une faute d'orthographe, aucune de syntaxe, tu as un style, un vrai style. Ca, c'est déjà un sacré talent à ton âge et à notre époque.
Tu ne te sens pas de passer tes partiels de rattrapage. Deux solutions se proposent à toi :  soit tu y vas, car après tout tu ne joues pas ta vie sur un exam, tu n'as rien à perdre. Soit tu n'y vas pas,, parce que justement, ta vie entière ne se déterminera pas sur la réussite ou le plantage à cet exam. Tu as 18 ans ! Non, mais, 18 ans !! Tu te rends compte ? Tu as toute la vie devant toi !
Ce qui compte, c'est toi. Uniquement toi. Comment tu te sens. Comment tu vas, intérieurement. Toi ! C'est tout. 
Et, rassure toi, nous sommes bien nombreux à ne pas avoir su-pu "profiter" de ce que la Sté ou/et la vie nous a offert, à un moment donné. Nous n'en avons ni honte, ni regret, et encore moins de culpabilité.
Quand à ne pas te connaître (ou reconnaître) de talent, ça, à mon sens, c'est un peu "normal" à ton âge, non ? Et si à 18 ans on ne s'autorise pas à être "égocentrique", quand le ferons-nous ?
 

Antileus
Antileus :
• modifié 24 sec. après

Courage à toi!, et même si tu échouais dit toi que le plus important c'est que tu as un pied à l'école, c'est l'essentiel, peu importe le temps que ça prendra, ce que je veux dire c'est que faire des études, on peu les faire jusqu'a tard, mais une fois qu'on quitte les études et qu'on est dans l'engrenage du métro boulot dodo, pas facile de reprendre les études, comme dit colombine tu est jeune donne toi le temps nécessaire, tu te demande si tu as des lacunes, ceux qui ne réussissent pas et qui n'ont pas d'avenir ne se posent même pas ces questions, ils s'en fichent et je pense que tu est rigoureuse, tu vas y arrivé et tu ira loin, certes la société n'est pas facile, elle est étriqué, ceux qui la dirigent pondent des règles qu'ils enfreignent eux même parce que comme d'habitude je crois que ça dépasse la métaphysique de l'idéale pour soi au détriment de l'idéal pour tous et donc ceux qui sont en bas de la pyramide font exactement pareil, ils enfreignent les règles, enfin bref, la société humaine n'a jamais été parfaite, mais on peut croire qu'elle finira toujours par s'améliorer, même si en escalier avec des marches un peu plus basses que les précédentes, il faut laisser le temps à la convergence, en plus aujourd'hui on a ce qu'on nous a toujours donné mais aussi, on peu aller chercher la vérité, elle arrive beaucoup plus vite qu'avant, en somme faire confiance à l'avenir tout en restant curieux et apporter toujours un peu de soi au monde, mais dans un premier temps occupe toi de toi, et c'est ce que tu fais, qui est justement la bonne chose, tu vas y arrivé.

Imogen
Imogen :

merci beaucoup pour vos conseils à tous les deux, en écrivant hier je me sentais complètement perdue alors forcément j'ai un peu dramatisé la chose. il est vrai que j'ai encore bien le temps d'explorer toutes les opportunités qui s'ouvrent à moi. en tout cas vos paroles revigorantes m'ont beaucoup touchées, merci beaucoup de croire en moi quand même moi je n'y arrive plus. je tâcherai d'en faire bon usage et d'envisager ce que je peux faire dans le futur :)