Fabricando fit faber

lu 216 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je suis en plein déni. Je renonce à être un être humain, un adulte fonctionnel ou ce que tu veux; je fais le ménage dans ma tête et je déclare solennellement que j'abandonne! Maintenant je prends les choses

minute

par

minute.

Alors j'avance! Lentement. Je suis dans une phase de sérénité depuis un certain temps mais parfois la tristesse se fait présente. Mais chacun ses problèmes! J'ai beaucoup de chance. Je conçois la mélancolie et la paralysie émotionnelle comme de mineurs passades.

(Je trouve les doublages francophones dans les films absolument atroces)

Je crois qu'il ne faut pas examiner les processus de trop près. Par essence, on est qu'atomes. Tout n'est pas si profond en fait. Parfois il faut juste s'asseoir dans l'herbe ou boire de la limonade rose. Et faire des projets.

Etre le changement qu'on souhaiterait voir en ce monde (je sais plus qui a dit ça. C'est peut-être la bio instagram de Justin Bieber or something).

Donc oui, s'asseoir, mais bouger aussi. Figurativement parlant. Pas besoin de faire de grandes choses ou laissez une trace mais. Se concentrer. Sur la valeur des choses. Pas la finalité mais l'instant.

J'étais partie dans l'optique de pondre quelque chose d'immensément poétique mais finalement c'est bien comme ça. Pas besoin d'en faire des caisses. Petit à petit.

Bref! Je suis un peu perdue mais ça va. Ca va! Ca va.

(C'est très frustrant d'écrire à l'ordinateur. On sait pas faire les cédilles en majuscule)

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • mandinee
  • Elisa01
  • hapiness
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !