J'essaie, donc je suis

lu 207 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je suis submergée d'émotions. L'état du monde me désole. L'histoire me désole. Ne va-t-on jamais apprendre? Le fait est qu'une utopie est illusoire, jamais on ne connaîtra la plénitude absolue. On l'a vu dans la dystopie d'Orwell et More l'a illustré dans son traité. Ce qui est d'autant plus surréaliste c'est que je me permet de m'exprimer de ma position de privilégiée. Parce que oui, j'ai assez de chance pour que mes seuls problèmes majeurs soient comment je vais réussir mes examens dans un état de légère déprime et l'anxiété sociale. Je te l'accorde ce n'est pas ce qu'il y a de mieux, mais je me sens tellement ridicule de me plaindre pour si peu, alors que certains connaissent la pauvreté, la maladie, la guerre. La haine. La souffrance.
Alors oui je suis profondément accablée par ce qui se passe et s'est toujours passé, je n'ai pas la prétention de dire que cela m'affecte personnellement car encore une fois, je parle en position privilégiée et chanceuse. Je me dis que vivre dans un pays occidental riche et avoir la possibilité de m'éduquer, d'accéder à un certain confort et une sécurité optimale (avant qu'on ne parle d'attentats, qui sont terribles, sachons qu'ils représentent le quotidien de milliers et milliers de personnes. Alors proportionnellement, je dirais que je vis en sécurité), c'est quand même quelque chose pour laquelle je devrais être reconnaissante. Oui, mais à quoi? Qu'est ce qui fait que moi j'ai cette vie là ? Pourquoi cette petite syrienne et ce petit soudanais n'ont pas cette chance ? Pourquoi cet employé tawainais est payé une misère alors qu'on jette un vêtement quand il est passé de mode? Pourquoi cette famille mexicaine est séparée par une frontière tracée par l'HUMAIN? Pourquoi on jette la nourriture alors que des plus démunis meurent de faim ? Pourquoi on se plaint? DE QUOI on se plaint?
C'est peut-être mon hypersensibilité qui fait que cela me touche beaucoup, de loin. Parce que je sais pas tout arranger. Des conflits mondiaux et problèmes sociaux qu'on a essayé de résoudre depuis des années, et moi, 18 ans et ignorante sur encore beaucoup de choses (mais j'ai tout de même le mérite de m'éduquer le plus possible) je ne suis nullement en capacité de sauver le monde et d'arrêter cette misère. Mais je peux faire des petits gestes qui auront un impact mineur, mais impact quand même. Ça coûte rien et ça sert peut être pas à grand chose, mais c'est toujours mieux que la passivité, tare de ce monde. Mes propos semblent bien désuets et naïfs mais j'ai toujours été un peu idéaliste et la désinvolture face à de telles injustices me révolte. L'être humain est égoïste de nature certes mais je pense qu'il réside assez de moyens chez tous les privilégiés tels que moi pour ne serait ce qu'arranger de petites choses. Ça me désole que nous ne soyons pas prêts à abandonner un millième de notre confort pour notre prochain dans le besoin.
Si faire une petite attention, même pour se donner bonne conscience, peut compter, alors remplissons notre ego ! Mais ce qui compte, c'est agir.
Je sais maintenant qu'il me sera impossible d'aider tout le monde, toutes les causes, et bien que cela ajoute à ma frustration, il m'est possible de l'atténuer par l'espoir d'améliorer la vie, aussi vain soit il. Je radote, mais c'est toujours mieux que la passivité.
Alors d'accord je n'ai rien vu du haut de mes 18 ans, oui c'est plus complexe que ça, oui mon avis n'est que flatus vocis. Il n'empêche, j'ai malheur à penser qu'il y a des gens qui ne pourront jamais être en mesure d'avoir un toit, de quoi se nourrir, se chauffer, être sauf. Rien que cette pensée m'attriste, et le fait qu'elle ne fait pas ciller un si grand nombre de personnes est révoltant.
Je ne sais pas encore si j'arriverai un jour à accomplir quelconque aide pour l'humanité, je n'en ai d'ailleurs, encore une fois, pas la prétention, mais que ce soit moi ou quelqu'un d'autre, faisons le geste qui fait la différence. Socialement parlant, mais aussi écologiquement, éthiquement, ou que sais je. Mais ne manquons pas les occasions de faire le bien.

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • nomadeleternel
  • IamJulie
  • Grungegirl
Partager l'écrit
Grungegirl
Grungegirl :

Tes mots expriment ce que je ressens aussi (comme souvent d'ailleurs). Même si tu as une vie privilégiée, tu as parfaitement le droit de te sentir mal par rapport à la situation de la petite indienne ou du péruvien à l'autre bout du monde. Ça montre que tu ne t’intéresses pas qu'à ta petite personne et c'est un premier pas. À petite échelle, du haut de nos 18 ans et 19 ans, le bénévolat ou l'aide aux associations, c'est déjà très bien. On pourra pas faire un monde meilleur chacun de notre côté mais si tout le monde commence à penser comme toi, alors avec de la persévérance, on arrivera à faire bouger les choses (ouais encore la bobo qui parle). Et ça, ça donne un peu d'espoir.

Imogen
Imogen :

tout à fait ! ça fait plaisir de constater qu'il existe des gens impliqués, pour le coup j'ai eu une grosse prise de conscience qui a fait déborder l'empathie mais avec le recul je me dis que si on peut faire le peu de bien qu'on est en capacité de faire, c'est déjà un pas (et même si c'est un peu peace & love et naïf, pour autant qu'on fasse changer les choses!)
d'ailleurs, j'étais justement en train de lire ton dernier écrit et je partage également ton avis sur la fidélité (jusqu'aux dernières lignes sur les relations open!), comme quoi on est sur la même longueur d'onde ahah :)

Grungegirl
Grungegirl :

Un pas après l'autre alors ! (c'est vrai que ça fait peace and & love et naïf mais bon, ça fait pas de mal)
Contente de m'apercevoir que je ne suis pas la seule à avoir cette opinion sur la fidélité, j'ai l'impression qu'on a une mentalité similaire ;)

Imogen
Imogen :

exactement ! (si c'est ce qui peut faire du bien autour de nous then i'm all for it)
pareillement, c'est rare dans mon entourage en tout cas! mais quand je vois les progrès qu'a fait notre génération j'ai de nouveau foi en l'être humain eheh (prochaine étape : inculquer cette mentalité au plus de monde possible)

Grungegirl
Grungegirl :

Good luck with that ;)
J'essaierai aussi du mieux que je peux (notre génération n'est pas si fucked up que ça finalement)

Imogen
Imogen :

c'est une excellente manière de donner du sien ! et merci !