Recherche un sens à ma vie désespérément (+écriture)

lu 236 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Commencer à écrire est toujours difficile. J'essaye d'écrire une histoire. Pas en reprendre une, plutôt un truc tout nouveau, que je n'aurais pas exploité par le passé.
Bref, j'avais oublié à quel point c'était difficile. Enfin, c'est relatif; je ne trouvais pas ça particulièrement difficile avant. J'avais de l'inspiration, j'écrivais, basta cosi. C'était nul, mais au moins j'écrivais. Maintenant c'est plus trop le cas, puisque j'ai arrêté d'écrire des histoires. Ca n'a même pas le mérite d'être nul, puisque ça n'existe pas. Je crois que le problème se trouve entre l'idéal que j'aspire à atteindre et qui je suis en ce moment. J'ai déjà développé plusieurs théories sur le sujet, et elles se concluent toutes de la même manière: je ne sais écrire que sur moi-même.

N'y vois pas un quelconque narcissisme ici, je suis juste moins limitée par les contraintes quand il s'agit de ma propre personne. J'ai longtemps essayé d'écrire quelque chose de totalement différent, qui serait à mille lieues de ce que je vis, et ça s'est soldé par un échec total. De toute façon quoi que j'écrive je serais toujours frustrée parce que j'arrive pas à être l'écrivaine que je voudrais être (oui je me suis mise à féminiser les noms de métiers, je sais bien pourquoi). J'aurais même pas envie de me lire, pour être honnête. Mais si je me mets à copier le style des auteurs qui m'inspirent, ce n'est plus tout à fait moi. D'accord, je suis principalement des morceaux de vie vécues avant moi mais au final je suis ma propre personne quoi qu'il arrive.

Tout ça pour dire que je ne sais plus où j'en suis! Je pensais être capable d'écrire un truc avant mes 18 ans, parce que c'est surtout là que les émotions fortes se vivent (bon, ça reste à débattre, mais il faut admettre que j'ai pu faire preuve d'un très grande sensibilité malgré mon cynisme incalculable) et pourtant non, je suis bloquée, je ne fais rien de remarquable. C'est nul de se dire que la vie doit se composer de sensations mais je suis dramatique dans l'âme et j'ai lu beaucoup trop de théâtre dans ma jeunesse (c'est drôle de dire ça. Je suis toujours jeune. D'ailleurs plus jeune que quand j'avais 14 ans même. Mais je suis moins naïve c'est cool). Soit j'ai envie de faire un tas de choses mais j'arrive pas. C'est parce que je suis déprimée? Pas assez talentueuse? Incapable de quoi que ce soit pourtant à ma portée?

Pourquoi les autres y arrivent et pas moi?

Classique. Je ne vis pas pour les autres mais je suis confrontée à leur existence, et c'est suffisant pour me comparer. Je vis avec des inspirations, des moments. Parfois j'entends une chanson ou vois une photo ou expérimente une certaine situation et je me dis, "ça, ça doit trop figurer dans le livre que j'écrirai un jour" (d'ailleurs peut on dire figurer dans ce contexte en français? J'espère que c'est pas un énième faux amis anglais que je glisse accidentellement dans chacun de mes écrits. Mais je présume que oui, puisque le mot "figurant" s'en rapproche par le sens). Et pourtant j'écris pas!!!!! Quelque chose me bloque, me manque, je sais pas!!!!!!! Je suis confuse. Et paumée. Artistiquement parlant cette fois. Je sais pas ce que je recherche e, écrivant ces lignes, libérer ma frustration peut-être, mais je dois dire que ça marche pas très bien.

Je devrais songer à éviter de répéter les mêmes mots aussi souvent aussi pour mon éventuelle histoire (penser à consulter un dictionnaire de synonymes).

J'ai honte et j'en ai marre,

Rideau.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • mandinee
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !