Pensée interstellaire-Le temps n'est qu'une illusion...

lu 626 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

J'ai juste envie d'écrire, un peu, beaucoup, passionnément, là, maintenant. Marre du genre mélo-dramatique mais bon j'y peux rien, on ne peut changer ce que l'on est. Et je ne veux pas (mais c'est une autre histoire). D'ailleurs ça me fait penser que l'heure du  cours d'histoire est le moment le plus propice à ma méditation. Alors que - comme d'habitude - je dessinais dans la marge de mon cahier en pensant à Lui à rien de très particulier, j'ai (parce que oui ça m'arrive d'écouter - parfois) entendu le prof parler du travail de Michel-Ange sur le plafond de la chapelle Sixtine. C'est pas que c'est un des sujets les plus rébarbatifs de l'histoire de tout les temps, c'est juste que c'est pas le grand "trip" des ados actuels (bon, moi aussi, j'avoue). Donc le prof nous a expliqué que Michel-Ange avait passé trois -TROIS- années de son existence à décorer ce plafond pour le Pape Jules II. Une fois son travail achevé, il semblait avoir vieilli de dix ans.

Cette partie du cours a semblé anodine aux yeux de tous mais a fait ressurgir des neurones actifs coincés dans les méandres de mon esprit torturé. Ce gars ce génie de la Renaissance, pour citer le prof, avait passé trois ans de sa vie à peindre allongé dans les airs un plafond que plusieurs milliers de personnes attendent de voir sur une queue longue de huit heures. C'est cool, okay. Il est célèbre désormais, plus qu'il ne l'a été de son vivant. Mais ces trois années de travail acharné en valaient-elles la peine? Pourquoi? Pourquoi tant d'efforts pour finir cité dans un malheureux cours d'histoire de quatrième secondaire d'une petite école paumée de Bruxelles? Pourquoi consacrer ces merveilleuses années de sa vie à une oeuvre de commande pour des adolescents qui se fichent royalement de son talent (bon d'accord, c'est un peu présomptueux de penser que cette oeuvre a été réalisée "pour nous", mais soit). Ça m'a -pour changer- fait réfléchir au sens de la vie -42- et je me suis demandée si les traces que nous laissions avaient un impact sur les génération futures. Je me suis demandée, si le livre que j'aspire tant à écrire, finir, publier, sombrera dans l'oubli ou finira pris en exemple dans un cours de français des années 2080 -je vise un peu haut je l'admet. Car c'est à se demander si les élèves de ma classe ont une fois lu un Balzac ou un Flaubert (j'ai lu plusieurs de leurs oeuvres, surtout Flaubert, mais pas que) ; d'accord c'est chiant à mort, les mots sont compliqués, j'aime paaaas, il s'y passe rien,... mais, oh, on leur doit bien ça. Ils ont le mérite d'avoir façonné leur temps et perpétué la littérature de leur époque. Et que récoltent-ils? Des soupirs d'adolescents mécontents. La vie est quand même bien faite.

10
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Gabriellee
  • Sunday
  • Anne-floreH
  • Lucie-in-the-sky
  • Brave
  • Lizyuy
  • Dead Fly
  • ANHEDONIE
  • ceriserouge
  • Bloody_Staz
Partager l'écrit
Imogen
Imogen :

Oui je comprends ton point de vue. Je pense que le plus important est comme tu l'as dit faire ce que l'on aime, qu'importe l'avis des autres. Merci pour ton commentaire :-)

october
october :

Je pense que Michel Ange,lorsqu'il a peint le Plafond de la Chapelle Sixtine, exerçait son métier, il avait le bonheur de vivre de sa passion qui était la peinture....C'était ce qu'il faisait le mieux au monde, et pour un passionné, le but final est de réaliser un chef d'oeuvre., son chef d'oeuvre!..peu importe le temps et la peine....Je ne crois pas qu'il était obnubilé par la postérité...Juste le moment présent et la satisfaction de faire ce qu'il aimait...quel qu'en soit le prix à payer...
Tu verras ,toi, quand tu passeras des nuits a chercher à assembler les bons mots pour exprimer ta pensée, tu ne sentiras pas la fatigue, tu ne penseras pas à ceux qui te liront dans 1 ou 2 siecles, juste, faire ce que tu aimes le mieux possible, et, si possible être satisfaite de ton oeuvre....Même si c'est ton éditeur qui t'a commandé ce travail, tu voudras que le résultat te fasse honneur, et être fière de ton oeuvre..
Il y a tant d'humains, qui se tuent au boulot juste pour nourrir leurs familles, et qui n'aiment pas ce qu'ils font....C'est juste la Passion qui a abîmé le dos de Michel-Ange...
Bisous.

Imogen
Imogen :

Oui c'est vrai je comprends october... la joie du métier, tout ça... j'en avait un peu oublié le but! Merci beaucoup, bisous :-)

Avalon
Avalon :

J'ai ris toute seule à ta réponse à la vie ! Ce film est stupide mais j'ai tellement ris quand il dit 42. Je pensais être la seule à connaître ce genre de conneries :D

Imogen
Imogen :

Haha moi aussi! C'est genre la réponse des psychologues, mais quoi 42, j'en sais rien! (Moi aussi je pensais être la seule mouhahaha moment de réconfort

Avalon
Avalon :

J'avoue on se sent moins seules maintenant ! :D

Imogen
Imogen :

Oui, 42 poweeeeer! ;)

Dead Fly
Dead Fly :
• modifié 12 sec. après

Okay, vous avez vus le film, mais le livre et quand même bien plus drôle ! :')
Quarante-Deux ! (y)

Imogen
Imogen :

Je l'ai aussi lu et j'ai beaucoup apprécié ;) quarante-deeeeeeuuuuux! :D