Les suicidaires et les bipolaires sont plus aptes à la créativité

lu 637 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

J'ai encore griffonné trois pages aujourd'hui. Mon histoire prend forme petit à petit, mais rien de très cohérent. Avant, je pensais être spéciale parce que j'étais incomprise, rejetée et terriblement seule. J'adorais être une marginale. Je crois. Je crois que si j'ai tenté de mettre fin à mes jours à trois reprises (la quatrième, je la compte pas), c'était parce que, pour une fois, on s'intéresserait à moi. But no one cares about it. 
Maintenant, je crois toujours être spéciale, parce que j'ai la profonde conviction d'avoir quelque chose à accomplir. Je veux aider les gens qui se sentent comme moi (quoique, je n'ai encore jamais rencontré quelqu'un qui éprouvait du plaisir à vouloir mourir). Je sais que c'est présomptueux de ma part de penser que je puisse changer quelque chose à la vie d'une personne quelconque. Mais je ne peux pas ne pas tenter le coup. Je veux écrire un livre parce que les livres m'importent beaucoup. Je sais à quel point ils changent la vision du monde. Je veux tellement de choses, toute une utopie... jamais je n'aurais pensé ça il y a un an. Je crois que la marginale aux pensées sombres et dévastatrices existe encore, bien tapie au fond de moi, et qu'elle attend le moment propice pour se manifester. Et j'espère, j'espère vraiment qu'il ne viendra jamais. Parce que je me connais. Je connais les ravages que je peux faire subir, à moi-même aussi bien qu'aux autres.

17
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Lucie-in-the-sky
  • Jenna Hammilton
  • Ma vie en moi
  • october
  • ANHEDONIE
  • Invincible
  • Brave
  • Hysiz
  • Sunday
  • Unconditionally
  • SadSmile HappyTears
  • Inu_Gami
  • imnotpxrfect
  • angel dalia
  • Chloooe
  • Smoking Brain
  • mandinee
Partager l'écrit
Ma vie en moi
Ma vie en moi :

Tu sais ce que je pense? Ne te dis pas marginale, car tous ceux qui se disent comme ça ne sont que comme les autres. Tu es simplement originale, toi. Invente tes propres mots s'il le faut, soit auteur de ta vie et non une simple lectrice qui reproduit les histoires de ses personnages préférés. Fonce, vie ta vie comme tu le veux. Je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire, ouvre les yeux et redécouvre tout ce qu'il y a autour de toi, reprend un nouvel air. Mets de la magie là où il n'y en a pas. Sens toi forte, belle, pleins de tout ce que tu veux, et tu verras que les autres le sentirons aussi. Vies comme tu le veux, réveil toi, vies!

Imogen
Imogen :

Merci de ton soutien, ça me fait plaisir, mais je crois que cette parrie ne disparaîtra jamais complètement de moi... désormais, je n'ai plus du tout envie de me suicider ou d'être la "bizarroïde"... je fais juste une comparaison entre avant et maintenant, mais je ne peux pas oublier qui j'étais, ça m'est impossible :)... en tout cas merci encore

Ma vie en moi
Ma vie en moi :

C'est bien de ne pas oublier le passer mais il ne faut pas oublier qu'il est passé et qu'il faut vivre le présent!

Imogen
Imogen :

C'est sûr! Carpe diem, comme on dit (oui oui je fais du latin ^^)

Ancien diariste :

Je ne sais pas quel âge tu as, mais je te crois que tu es quand même en avance. Enfin, j'ai l'impression que t'es à la fin du collège ou au début du lycée. Bref, ce n'est pas le plus important. Je voulais seulement te dire que les marginaux sont rares, et m'ont aussi fascinée. Maintenant, je vois aussi que tu as des idéaux, développe les, j'ai la sincère conviction que c'est ces idéaux de grandeur, qui font de nous des être différents. 
La solitude, il faut avoir la force de l'assumer, c'est difficile. Mais, je crois aussi que c'est quand on l'a pleinement cerné, que l'on peut créer véritablement, et avoir des réflexions qui nous pousseront encore une fois vers le haut, au sommet. 

Imogen
Imogen :

En fait, j'ai quinze ans et comme je vis en Belgique, je suis en quatrième... je pense que ça équivaut à la seconde en France. Merci sincèrement pour ton commentaire, ça me touche beaucoup. J'essaie d'avancer et de me "raccrocher à la vie" en ayant un but, et maintenant ça ne me gêne plus d'être différente (je crois... non, j'en suis sûre). Merci encore

Ancien diariste :

J'aime beaucoup tes écrits, et je vois que t'es comme moi, tu peux pas t'empêcher d'incorporer de l'anglais ^^. Est-ce que toi aussi dans ta tête tu traduis en anglais ce que t'entends ou ce que tu penses? Je crois qu'on est des accros! 
Et je trouve que tu aurais bien raison d'écrire un livre. Fais-le. Et si tu hésites dis-toi que si des gens ont pu le faire, pourquoi pas toi?

Imogen
Imogen :

Merci beaucoup! Oui je pense aussi qu'on est légèrement atteinte du syndrome de l'anglais, certaines phrases sonnent tellement mieux! ;) merci de ton soutien :D je persévère!

Ancien diariste :

Je pense que toutes les phrases sonnent mieux, c'est tout simplement la plus belle et la plus intéressante de toutes les langues :-). Pas de problème! Si tu veux parler hésite pas par rapport à ça

Imogen
Imogen :

Oui c'est vrai, de toute façon tout ce qui est anglais est d'office mieux x) merci, je n'hésiterai pas :)

Titineuh
Titineuh :

On dirait moi ^_^

Imogen
Imogen :

Ha oui? Apparemment je ne suis pas seule ;)

chix
chix :

Comme tu le dis bien, tu te connait bien et tu verras arriver cette partie plus sombre de toi (que nous portons tous en nous, a différent niveau). Tu sauras ne pas lui donner toute la place en ayant de beaux projets comme tu as....je te souhaite la meilleur des chances pour ton livre.

Imogen
Imogen :

Oui, je pense que je serai capable de me maîtriser (je l'espère en tout cas) merci beaucoup! :)

Imogen
Imogen :

Courage, même si c'est difficile de vivre avec ça, il faut passer au dessus et nous dire que, justement, on est spéciales et différentes et en faire une force! :)