Troubles du comportement (signes de dégénérescence)

lu 590 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

J'en viens régulièrement à douter de ma capacité d'écriture. Jusqu'ici, c'était clair pour moi : j'allais devenir écrivain. Non, c'était plus qu'une certitude, c'était un DEVOIR, une mission que j'avais à accomplir. Mais...J'ignore pourquoi, il me vient à me poser LA question, celle qui déchaîne les foules et qui empêche de dormir la nuit : qu'est ce que je vaux vraiment? Il y a plein de jeunes talents prometteurs, que j'ai hâte de découvrir,  alors qu'est ce qui me différencie d'eux? Je ne sais même pas si ça intéresse le public, les tribulations d'une marginale bipolaire (ou presque), suicidaire (pas mieux), maniaque et névrosée. Je pense que le véritable problème, C'EST QUE JE PENSE TROP. Réellement. Au point d'en avoir le crâne surchargé d'idées sombres et machiavéliques. Et ça me fait pleurer. Et ça me détruit. Mais après tout va bien. J'alterne. Suis je normale? Après tout,  ai je vraiment envie d'être normale?  
C'est peut être cela qui me distingue des autres. Ma folie. Mon penchant pour les contrastes, les opposés, les contraires. Je ne sais pas s'il faut être sincèrement perturbé pour écrire quelque chose de magistral, mais je crois que c'est mon cas.
 Quoi qu'il advienne, je continuerai à écrire. Pas pour la gloire, ou le succès, mais parce que c'est VITAL.

21
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Tenebres Devorantes
  • Airway
  • Lucie-in-the-sky
  • UneFilleNxrmale
  • Celcia
  • Nok
  • Nabila
  • XOXOYO
  • Anne-floreH
  • Nini_Coteen
  • Elia
  • Pluie
  • Thoughts
  • Sunday
  • Hemophile maladroite
  • ano35
  • Doudou.com
  • Perle Bleue
  • AloneAlaska
  • Michi And Nalia
  • Charli
Partager l'écrit
UneFilleNxrmale
UneFilleNxrmale :

Pour moi aussi, écrire est vital.
Continue, moi, j'adore tes textes! :)

Imogen
Imogen :

Ça me fait plaisir, merci!!!!! Continue toi aussi, les tiens sont super :))))))

Selah
Selah :

oui l'écriture c'est ce qui nous fait tenir. c'est vital comme tu le dis

Imogen
Imogen :

Oui vraiment, je ne sais pas ce que je ferais sans :)