Futur proche.

lu 294 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

A partir de lundi et ce jusqu'à dimanche, je retourne chez mes parents. Faut bien de temps en temps.Ca fait quand même 5 mois. Mercredi j'aurai mes résultats. Je stresse pas trop ça va. Vendredi j'ai une soirée. Selon mercredi, celle ci sera bonne ou moins bonne. Et demain, on doit parler. Et là mon petit Journal, je stresse. A mort. Parce que je flippe. Je flippe de pleins de trucs à son propos. De toute manière, ça s'arrangera pas forcément demain non. Imagine elle a décidé qu'elle vivait mieux sans moi ? Ce serait...horrible. Imagine elle me dit qu'elle m'aime, qu'elle veut qu'on emménage ensemble. Ce serait...non ça ça n'arrivera pas. Imagine elle ne sait pas quoi faire. C'est le plus probable. Et du coup elle va continuer à se faire prendre pour une conne. Si j'étais  la place de son pseudo-copain... non je pourrai pas être à sa place. Parce que lui il s'en fout d'elle et moi pas.
 
Je crois qu'il ne reste qu'une solution. Si tu n'a pas ouvert les yeux comme je le pense malheureusement, il ne me restera plus qu'une solution. Puisqu'on ne peux pas se virer l'un l'autre de nos vies... je dois t'attendre. jusqu'à ce que tu ouvre les yeux. Même si ça n'arrive pas. Même si je me sacrifie depuis un moment et que ça continuera. Même en étant seul, triste, et que je doive t'entendre me dire qu'il te fais souffrir. Je ne suis bon qu'à ça. Un jour, on verra...

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !