Les deux femmes de ma jeune vie.

lu 55 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
Cet écrit participe au concours L'amour

J'ai eu ma chance de connaître plusieurs femmes qui m'auront marqué à jamais. Je pensais faire une sorte de liste. Au final non. Je pensais parler de C. au final non. De L ? J'ai longtemps hésité, mais non. Je blague. Je vais te parler de deux moments. Un avec C.,et un avec L. Parce que jusqu'ici je n'ai pas eu d'histoires comparables.

J'ai connu C. au lycée, en seconde, et elle, était en 3ème. On s'est rencontrés par Lou, une amie commune (avec qui, par les études sup', j'ai perdu contact depuis.). Le courant étant extrêmement bien passé entre C., et moi-même, on s'était pris nos réseaux sociaux, et nos numéros. On se parlait beaucoup. Et on se donnait rendez-vous, secrètement. Quand on était tous les deux libres, le plus souvent le vendredi, on se donnait rendez-vous dans un parc. Toujours le même. Parfois on refaisait le monde, discutant des heures. Parfois on s'amusait comme deux débiles, à se choper le sac de l'autre pour l'embêter, des trucs d'ados. Mais c'était nos trucs d'ados. C'était nos moments. Je ne pense pas que quiconque qui nous connaissait à ce moment, et même aujourd'hui, ceux qui nous connaissent tous les deux, je ne pense pas que nous ayons parlé de ces moments à qui que ce soit. C'est précieux dans ma mémoire.


Avec L., pendant le mois et demi où nous avons vécus ensemble, nous avons passés de beaux moments, et de moins beaux.
Mais une journée m'a marqué. Elle m'avait appris à cuisiner coréen, avec les moyens du bord. Des vermicelles, refroidies sous la douche, moi mort de rire de faire ça, elle morte de rire par ma surprise. On avait bien mangé, je l'avais surprise parce que je savais laver le riz plutôt correctement. Elle m'avait fait découvrir des films Disney parce que culture Disneyenne est bien pourrie. Notamment Lilo & Stitch.
J'ai encore deux moments joyeux qui m'ont marqué. Enfin dont j'ai envie de parler d'ici.
Le premier c'est notre ballade sur le marché de Noël. Je n'ai jamais voulu en refaire depuis. C'était beaucoup ttop important à mes yeux. Main dans la main. Regardant avec envie les stands. On était sans sous pour le coup. Mais qu'est-ce que j'aurais bien voulu lui offrir ces marrons chauds qu'elles voulaient.
Et aussi la fois où j'ai été lui prendre un kebab à minuit, parce qu'elle en avait eu une subite envie.

Je suis fier de ma relation avec elle. Malgré les bas, tu vois, on se parle toujours. En très bons termes. Avec C., moins. Parce que l'on ne se parle plus. Mais, je sais qu'elle restera dans mon cœur également. Tout comme L.
Différemment. Mais ces deux femmes resteront à jamais importantes pour moi.
C. M'a fait découvrir Diariste. Merci à elle pour cela.
Merci à ces deux femmes d'exister.

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Jessy1
  • rotvi
  • Lizo
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !