Boulot.

lu 71 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

L.A.C.

Il est temps de te raconter pour le travail.
Résumons. J'ai commencé en juin, une semaine d'essai. Cela se passe bien. Même si je manquais d'un peu de rapidité et surtout d'organisation, ça se passait bien.
Arrivé début juillet, le début de la saison. Je travaillais principalement avec le père du patron. Mon frère et mon -ex belle-soeur- du coup, m'ont rejoints.
Le temps avance, j'entends du positif, que je m'améliore sans cesse, que je suis déjà plus rapide, que le seul souci est que j'ai deux mains gauche, mais que mon travail ça va quand meme quoi.
Mi-juillet en passant, 3 personnes se font virer. Le travail d'un des gars ne convenant pas.
Fin juillet on demande les contrats. (Oui oui, un mois et demi d'atttente.)
Je demande au patron si il peut voir avec moi car le bulletin de juin et le contrat ne correspondaient pas. Voulant respecter la loi, je vois ça avec lui. Il est calme et on regarde ce qui ne va pas, on règle les soucis.
Cinq minutes après la fin des explications, je reprends le travail. Et là, le père du patron arrive et m'en mets plein la tête. Les heures supp non payées alors que depuis le depart c'était prévu. (Sachant que j'étais prêt à des concessions bien évidemment.). Je n'ai rien répliqué, sinon ça aurait mal fini. Son énervement, lié au fait qu'il me parlait comme à un chien depuis le début.. J'ai décidé de lever le pied sur ma rapidité. Exprès. Car il a également pour failli en venir au main. Et ne comptaisvpas payer plus de 35h alors que j'étais à 60. Naïf, j'avais même proposé au début si ils le souhaitaient, de faire plus d'heures, cela ne me dérangeant pas.
Je te résume la fin.. Amiable. J'ai prévenu mon prof qui m'avait recommandé là-bas. Je garde le reste pour moi ayant de la méfiance sur si ils pouvaient trouver cet écrit.

Bref, sa méchanceté m'a énervé. Me parler comme mon père le ferait..ça passe quand c'est mon père. Pas un inconnu. J'ai rien dit ppendant un mois. Mais 6 personnes qui partent ou virées en 15 jours.. merde quoi, c'est moi qui déconne ?

Édit de 20h31 : Une folle envie de bulle ce soir !!

Edit de 2h16 : Des fois Toto a vraiment le don de m'énerver quand même.

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Agent conversationnel
  • Lolita01
  • Kayx
Partager l'écrit
Estelle ludmilla
Estelle ludmilla :

Illégalité totale.
Tu peux de façon anonyme, appeler la direction du travail et de l'emploi près de chez toi.ils agissent vite.
Te laisse pas faire, ce genre de connards méritent d'être punis.

Hofstadter
Hofstadter :

Pour le coup, ça c'est ma carte au cas où ils décideraient de nous faire chier par rapport à l'entreprise de mon père.
Mais ils seront punis tôt ou tard, le karma leur tombera dessus.

Estelle ludmilla
Estelle ludmilla :

Ça c'est certain pour le karma mais tu as la loi, le Code du Travail pour toi.
Ça fait du bien quand ils agissent.

Hofstadter
Hofstadter :

Pas faux !
Certains le méritent vraiment, surtout au prix de mon investissement là-bas !

Estelle ludmilla
Estelle ludmilla :

Ce genre d'individu qui se croient tout permis me revulsent.