Une envie.

lu 241 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
Date sur la ligne du temps : 24 Septembre 2014

Salut L.A.C.

Je ne me sens pas dans une super forme ce soir. Déjà physiquement. Je suis encore un peu plus malade que tout à l'heure, et OH MON DIEU que j'ai horreur d'être malade.

Sinon ce soir je me sens très nostalgique. La période où avec C. tout allait bien me manque. Nos discussions, nos délires, tout en nous me manque. On pouvait se parler pendant toute la journée, et il n'y avait jamais de blanc... BREF.

Elle me manque comme d'habitude. Je pense que se reparler lui est inconcevable. Car entre elle et moi il y a toujours eu de l'ambiguité. Et qu'on ne sait pas comment faire sans j'ai l'impression. Et puis avec ce que l'on s'est fait..C'est compliqué hein L.A.C ? Tu as remarqué, je crois que je ne t'ai pas donné de sexe. Un sexe à un journal... Ca serait drôle tiens! Bref, vu qu'elle ne lira sans doute jamais ça, et que j'en éprouve le besoin, là, maintenant je vais m'adresser à elle. Mais avant, je tiens à te dire L.A.C. que je vais bien, que j'adore parler avec I. aussi. Je suis juste nostalgique.

Caroline. Je sais,tu n'aime pas ton prénom..Enfin tu n'aimes pas que l'on t'appelle ainsi.
Nos vies à tout les deux changent. J'ai de tes nouvelles de temps en temps, très rarement, mais ça arrive, par M. Il m'a dit que tu avais emmenagé avec l'autre. (Oui désolé, je ne l'aimerai jamais, c'est juste LA personne que je hais le plus sur terre.) J'espère que tu te plaira dans ta nouvelle ville, dans ta fac de psychologie (Oui, M. me l'a dit, et je suis ravi que tu puisses faire ce qu'il te plait.). Tu me manques.
Plus que n'importe qui, plus que tout. 
On ne peut pas revenir en arrière, je l'ai maintenant compris. On fait tous des erreurs, je l'ai aussi compris. On en a fait tout les deux. C'est juste que tu me manques. Une personne a qui tu donnes ta confiance à 100%, surtout lorsque c'est la seule personne à qui tu as donné cette confiance, ça ne s'efface pas comme ça. Un véritable premier amour ne s'oublie jamais. Une relation comme la notre, je ne l'oublierai sans doute jamais. Je sais que tu n'oublies aucune parole ou aucun acte. Moi non plus. Je sais que tu ne reviendras sans doute jamais, car pour toi c'est mieux ainsi. Mais tu ne peux pas empêcher le fait que tu me manques. 
On avait une phrase tout les deux. Et je ne l'ai jamais oubliée, je ne penserai jamais le contraire. 
Caroline. Je ne peux rien dire d'autre à part que tu me manques.
Et désolé si tu n'apprécie pas le fait que j'ai mentionné ton prénom..Mais vu que c'est très peu probable que tu lises ceci..

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Invincible
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !