Tiens, merde.

lu 193 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Coucou L.A.C.

Je me réveille toujours tout doucement. Mais j'ai appris quelque chose en me réveillant ce matin. Enfin non pa en me réveillant, plutôt pendant la nuit car j'ai peu dormi. A propos de ce que j'ai appris je n'en parlerai qu'à la fin.

J'ai peu dormi, je me réveille, moralement ça va. J'ai juste énormément réfléchi sur les 3h où j'ai pleuré et sur mes pensées à cet instant. J'en suis venu à plusieurs conclusions. D'un, je suis faible.. De deux, ils ont raison je l'ai dans la peau à vie (je sais que si C. était là, elle rierait surement et me dirait le contraire, mais il y a des choses qui ne s'explique pas). De trois, L.  me manque vraiment énormément. Et c'est soft.

Aussi, je vais surement remettre l'autre écrit tel quel, pour le moment je n'en sais rien.

Voilà maintenant mon avis sur ce que j'ai appris. Je suis stupide. Et toi aussi. Tu ne sais pas grand chose de moi au final. Tu es assez naïve. Tu ne te souviens surement que des mauvaises périodes, mais à la base je suis pas méchant. Bon, C. te dirait surement que je suis un peu psycho' sur les bords mais bon hein.. J'ai pas l'impression.

Et au fait, tu n'es rien. Le monde n'est rien. Dans la tête, chaque jour, il n'y a que deux personnes. Tu les connais. Oui je ne parle que d'elles. Parce que je ne peux pas, c'est au-dessus de mes forces d'en parler à d'autres. Je sais que jusqu'à la fin, j'y penserai. Même si elles ne le comprendront jamais. Et pourtant, par exemple, C. pourrait, elle qui pense surement ça pour son 'copain'. L. pourrait aussi, elle m'avait confié quelque chose qui me fait penser ça. 
Bref, tout ça pour dire que moi aussi je suis stupide, que tu l'es également. Chacun on sous-estime l'autre. Mais ça il n'y a que moi qui le voit. Et je peux te dire une chose, j'en suis bien triste.

A tout à l'heure L.A.C. (Je vais surement te raconter le rêve chiantos sur L. que j'ai fais^^ et peut-être une explication sur quelque chose aussi. 

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !