Voyage cosmique

lu 35 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

C'est un jour de détente pour le groupe d'étude biblique dont je fais partie (1). Au programme, plusieurs activités découverte, promenade et j'en passe.

Agnès (2) et moi sommes au pied d'un immense échafaudage métallique ceint de parachutes. Une jeune femme y monte, et je me dis qu'elle doit sûrement vouloir faire du saut; moi, çà ne m'intéresse pas vraiment... jusqu'à ce que Agnès m'invite à y aller avec elle. Elle m'explique qu'en fait nous partons dans l'espace (3) pour quelques minutes.

Une fois entrés dans un habitacle, nous attendons le décollage. Agnès est un peu fébrile et me confie qu'elle n'est pas très rassurée et qu'elle espère que tout se passera bien car sinon, en cas d'accident... Je l'apaise en lui répondant qu'il n'y a pas de raison que çà se passe mal. Je rajoute que j'ai déjà voyagé dans l'espace par le passé et que c'était bien agréable. "On n'a pas de sensation de vertige, on n'a même pas la sensation de se déplacer. Le seul moment qui est gênant c'est quand on passe la ceinture d'astéroïdes : l'appareil se met à vibrer et on se sent moins sécurisé. Sinon, c'est bon". Elle me demande si j'ai peur, et je lui dis que je ne songe à la peur qu'au moment fatidique.

Nous décollons, et peu à peu la courbure de la Terre s'accentue. Je ne le vois pas car mes yeux sont fermés, mais en pensée je vois défiler des chiffres croissants qui correspondent aux angles de courbure de la croûte terrestre. Entre autres m'apparaît mentalement le chiffre 17° (4). Agnès est émerveillée du spectacle majestueux qui s'offre à elle; moi, j'ai toujours les yeux fermés, ne songe pas à vouloir les ouvrir, et finalement je ne profite de rien. Lorsque quelques minutes plus tard elle m'annonce que nous sommes de retour sur Terre je suis attristé de n'avoir pas su profiter de la vue exceptionnelle et de m'être imprégné de cette sortie hors du commun. Je me suis malheureusement réfugié dans le souvenir ancien d'avoir déjà fait le voyage, çà me suffisait sur le moment, et mes yeux ont refusé malgré moi de s'ouvrir sur ce qui aurait pu provoquer en moi des émotions, de l'enchantement...

FIN DU REVE

(1) Hier je suis allé au presbytère de l'église du Parc, à Royan, pour redécouvrir la Bible.

(2) Agnès est la dame que j'ai contactée il y a quelques semaines pour suivre des cours de catéchuménat. Elle me "prend en charge" pour m'aider à connaître la religion catholique.

(3) Hier soir le prêtre a fait une réflexion très intéressante sur l'alliance faite entre Dieu et les hommes : il parlait d'une alliance à un niveau cosmique, et j'ai trouvé moderne cette façon de penser.

(4) 17, c'est le numéro de mon département; c'est aussi le numéro de mon appartement, où je me trouvais durant le rêve.

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Lolita Véda
  • colombine
Partager l'écrit
Hector
Hector :

J'ai peut-être fait une expérience de sortie hors du corps pendant le sommeil, qui sait... :)

Lolita Véda
Lolita Véda :

Merci pour ce voyage cosmique !! Je suivais la courbe et me voyais observer notre terre si bleue !! Comme quoi, les rapports avec les autres sont importants et nous impactent sans qu’on s’en aperçoive ! Bisous